Richard Hétu

«Je ne connais personne dans le monde de la chasse ou du sport qui sort avec un fusil d'assaut. Je ne connais personne qui a besoin d'un chargeur pouvant contenir 30 balles pour aller à la chasse. Ce sont les choses dont nous devons parler.»

L'homme qui a prononcé ces paroles ce matin à l'émission Morning Joe de MSNBC n'est pas un farouche militant du contrôle des armes à feu. Il s'agit du sénateur démocrate de Virginie-occidentale, Joe Manchin, à qui la NRA a déjà accordé la note A pour ses positions sur les armes à feu.

C'est aussi le politicien qui a tenu la vedette dans une pub en 2010 dans laquelle il s'était armé d'un fusil de chasse pour exprimer de façon plutôt frappante son opposition à une loi en discussion au Sénat pour lutter contre le réchauffement climatique (voir la vidéo qui coiffe ce billet).

Sa déclaration d'aujourd'hui annonce peut-être un changement majeur dans l'opinion publique américaine vis-à-vis du contrôle des armes à feu dans la foulée du carnage de Newton. «Nous devons aller au-delà du débat, a dit le sénateur Manchin. Nous devons passer à l'action.»

P.S. : La NRA a désactivé sa page Facebook ce week-end et n'a pas pipé mot sur Twitter depuis le massacre de vendredi, selon cet article d'Adweek.