Cette nouvelle est plutôt bonne pour Chris Christie, qui semble toujours lorgner la Maison-Blanche : selon une chaîne locale de NBC, les enquêteurs du ministère de la Justice américain n'ont trouvé à ce jour aucune indication montrant que le gouverneur républicain du New Jersey avait été informé à l'avance ou avait orchestré la fermeture du pont George-Washington en septembre 2013 pour punir le maire démocrate de Fort Lee. Christie est cependant coupable, au minimum, de s'entourer d'idiots.

Publié le 19 sept. 2014
Richard Hétu

Autre nouvelle concernant Chris Chistie : le gouverneur a décidé d'ignorer l'opinion de la majorité des parlementaires du New Jersey et de confirmer le retrait de son État d'un programme d'échange afin de réduire les émissions de dioxyde de charbon. Ce programme, jugé «inutile» par Christie, réunissait à l'origine neuf États du Nord-Est. Les critiques du gouverneur mette sa décision sur le compte de sa peur de nuire à ses chances de remporter l'investiture républicaine pour l'élection présidentielle de 2016.