La réponse du Dr Francis Collins, directeur des Instituts américains de la santé (NIH), une agence du gouvernement fédéral :

Publié le 13 oct. 2014
Richard Hétu

«Les NIH travaillent sur un vaccin contre le virus Ebola depuis 2001. Ce n'est pas comme si nous nous étions soudainement réveillés et avions pensé ''Oh mon Dieu, nous avons besoin de quelque chose ici.'' Franchement, si notre soutien à la recherche n'avait pas décliné au cours des dix dernières années, nous aurions probablement trouvé un vaccin à temps pour ceci qui aurait franchi les étapes des essais cliniques.»