Impasse, un premier film dont la majorité des dialogues sont en langue mohawk et réalisé par le Palestinien Majdi El-Omari, est sorti en salle vendredi au Québec.

ANDRÉ DUCHESNE LA PRESSE

L'histoire porte sur la rencontre d'Arihote (David Deerhouse), un photographe de guerre mohawk, et de Wedad (Meissoon Azzaria), une réfugiée palestinienne ayant commis un meurtre par vengeance.

Arihote aide la jeune femme à quitter la scène de son crime, ce qui conduira l'un et l'autre sur un nouveau chemin de leur vie.

À noter que la direction photo a été confiée à Stéphanie Weber Biron (J'ai tué ma mère, Les amours imaginaires).

La version française du film est présentée au cinéma Guzzo du Méga-Plex Pont-Viau. Une version anglaise, intitulée Standstill, est aussi à l'affiche.