(Los Angeles) Hollywood a eu mardi un premier aperçu des favoris potentiels dans la course aux prix cinématographiques avec les nominations aux Spirit Awards, festival consacré aux films indépendants, où Never Rarely Sometimes Always est arrivé en tête.

Agence France-Presse

Le film, récit de la grossesse non désirée d’une adolescente dans l’Amérique rurale, a remporté sept nominations au total, devançant Minari, portrait d’une famille américaine d’origine coréenne, et deux poids lourds de la saison des prix, Nomadland et Le blues de Ma Rainey.

Les Spirit Awards ne prennent en considération que les films disposant d’un budget inférieur à 22,5 millions de dollars, mais sont un indicateur suivi par l’industrie du cinéma, car ils permettent souvent de repérer les films indépendants ayant leurs chances dans la course aux Oscars.

C’est d’autant plus vrai cette année avec une pandémie qui a bouleversé le calendrier d’Hollywood.

« Évidemment, 2020 a été l’enfer, mais l’une des choses formidables qui nous a permis de tenir ces derniers mois a été la possibilité de regarder tous ces films et ces séries », a estimé le président du festival, Josh Welsh.

Never Rarely Sometimes Always avait été présenté voici déjà un an au festival de Sundance, et avait remporté le second prix au festival de Berlin en février dernier, juste avant la pandémie.

Dans ce long métrage d’Eliza Hittman, Sidney Flanigan joue une adolescente de 17 ans, forcée de quitter sa Pennsylvanie natale pour se rendre à New York afin de mettre un terme à une grossesse non désirée. L’actrice est en lice pour un Spirit Award, tout comme sa partenaire Talia Ryder.

Minari, qui suit une famille d’origine coréenne dans son déménagement dans l’Arkansas rural des années 1980 à la recherche d’une nouvelle vie, espère rééditer l’exploit de Parasite aux Oscars l’an dernier. Le film a décroché six nominations.

Coup de chapeau à Chadwick Boseman

Chadwick Boseman (Black Panther), décédé en août dernier d’un cancer, sera en lice à titre posthume pour sa performance dans Le blues de Ma Rainey, qui se déroule dans le monde de la musique du Chicago des années 1920.

Avec cinq nominations, la production Netflix est à égalité avec l’étonnant Nomadland, qui met en scène une communauté de vieux idéalistes nomades sillonnant l’Amérique dans des fourgonnettes hors d’âge. L’œuvre, réalisée par Chloé Zhao et avec en vedette Frances McDormand, a été primée à Venise et Toronto et fait figure de favori pour les Oscars.

Ces quatre films sont en lice dans la catégorie du meilleur film.

Or ces dix dernières années, les Spirit Awards ont dans cette catégorie récompensé une fois sur deux des films qui devaient l’emporter également aux Oscars, dont Moonlight, Spotlight et Birdman.

La pandémie de coronavirus a chamboulé aussi le calendrier des prix cinématographiques, dont beaucoup ont décalé leur édition. Les Golden Globes et les SAG Awards dévoileront leur sélection la semaine prochaine tandis qu’il faudra attendre mars pour connaître la sélection des Oscars.

Les Spirit Awards seront décernés le 22 avril lors d’une cérémonie virtuelle.