• Accueil > 
  • Cinéma 
  • > L'Oscar de la réalisation suscite un engouement 

L'Oscar de la réalisation suscite un engouement

Pour l'Oscar du meilleur réalisateur, les finalistes sont...... (Photos Reuters)

Agrandir

Pour l'Oscar du meilleur réalisateur, les finalistes sont...

Photos Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jake Coyle
Associated Press
NewYork

Il n'y a aucune catégorie aux Oscars, cette année, qui n'inclut pas un élément de nouveauté, une histoire captivante ou la possibilité d'une victoire historique.

La catégorie du meilleur réalisateur est particulièrement riche de ce côté. Elle pourrait faire l'histoire en matière de diversité, récompenser un nouveau talent ou encore un vétéran qui attend son trophée depuis longtemps.

Tout ce qui semble manquer aux nominations de cette année dans la catégorie est un féroce esprit de compétition. Les cinq finalistes - Guillermo del Toro, Jordan Peele, Greta Gerwig, Christopher Nolan et Paul Thomas Anderson - se sont mutuellement rendu hommage au fil des différentes remises de prix dans les derniers mois.

Comme tout le monde, ils semblent être venus à la conclusion que les réalisateurs nommés cette année sont tous d'excellents cinéastes.

«À mon avis, tout le monde, pour des raisons différentes, a connu l'un de ses meilleurs moments», a déclaré le réalisateur de The Shape of Water (La forme de l'eau), Guillermo del Toro, lors d'une récente entrevue.

«Paul Thomas Anderson a fait un film fidèle à ses obsessions, exigeant et profond comme il l'est toujours. Chris Nolan a créé une oeuvre cinématographique symphonique. Greta Gerwig... son premier film est en apparence simple, mais il est incroyablement complexe, bien calibré du point de vue audiovisuel, et très intime.»

Et Peele, ajoute le cinéaste, partage son amour de l'horreur, un genre qui n'obtient que rarement les grands honneurs aux Oscars.

Guillermo del Toro est considéré comme le favori des Oscars, son film ayant obtenu 13 nominations. Il a, sans grande surprise, gagné le grand prix remis par la Guilde des réalisateurs.

Mais peu importe quel cinéaste l'emportera, il s'agira de son premier Oscar à la réalisation et peut-être même de son premier Oscar tout court, à moins de remporter également un prix de scénarisation plus tôt dans la soirée.

Des victoires encore plus importantes pourraient par ailleurs être remportées au cours de la soirée.

Avec Lady Bird, Greta Gerwig est seulement la cinquième femme nommée pour le prix de réalisation dans l'histoire des Oscars. Si elle l'emporte, elle sera la deuxième femme à recevoir l'honneur, après Kathryn Bigelow pour The Hurt Locker (Démineur) en 2008.

De son côté, Jordan Peele pourrait devenir le premier cinéaste noir à gagner l'Oscar du meilleur réalisateur grâce à son film, Get Out. John Singleton, Lee Daniels, Steve McQueen et, l'an dernier, Barry Jenkins ont été finalistes dans la catégorie dans le passé.

Guillermo del Toro lui-même est le troisième réalisateur mexicain nommé dans la catégorie, après Alfonso Cuaron et Alejandro Inarritu, qui ont tous deux déjà gagné l'Oscar.

Et puis il y a Paul Thomas Anderson et Christopher Nolan, qui font partie des cinéastes les plus respectés et ambitieux des deux dernières décennies. Pourtant, ni l'un ni l'autre n'a déjà remporté un Oscar. Avec «Dunkirk» («Dunkerque»), Christopher Nolan obtient une première nomination. Nommé pour «The Phantom Thread» («Le fil caché»), Paul Thomas Anderson est en lice pour une deuxième fois, après «There Will Be Blood» («Il y aura du sang»), en 2007.

Les Oscars seront remis le 4 mars prochain.




Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer