Les ingénieurs et designers de Nissan ont bricolé des fauteuils de bureau mus par un petit moteur électrique et dirigés par un logiciel qui communique avec les chaises par WiFi.

Publié le 26 févr. 2016
Denis Arcand LA PRESSE

Il y a même une marche arrière, mais la suspension a l'air dure et il n'y a pas de GPS, de porte-gobelet ni de cendrier.

Ces fauteuils sont surtout un truc publicitaire pour présenter l'appli de stationnement autonome que Nissan doit lancer l'année prochaine.