Selon Honda, les CTX700N et CTX700T 2014 illustrent le type de motos qui pourrait pousser une clientèle de non motocyclistes à prendre les commandes d'une moto. Combinant une partie cycle de routière avec une position de conduite custom, elles font aussi de l'oeil à l'immense parc d'amateurs de customs.

Publié le 30 août 2013
Bertrand Gahel LA PRESSE

Depuis que le ciel est tombé sur la tête de l'industrie de la moto et des produits récréatifs à la suite de la crise économique de 2008, chez bien des marques - mais pas toutes -, c'est de moitié que les ventes ont été retranchées. Si la manière exacte de récupérer ces ventes fait aujourd'hui l'objet d'un débat aussi diversifié que l'est la nature de chacun des constructeurs, tous les intervenants s'entendent néanmoins sur un fait: ça va prendre du nouveau monde.

Ce défi semble être exactement ce dont le géant Honda avait besoin pour se réveiller de la longue sieste qu'il a faite durant la dernière décennie. En effet, depuis 2 ou 3 ans, l'introduction de nouveaux produits s'intensifie avec régularité chez Honda. Or, de manière générale, il ne s'agit pas de machines à battre des records de vitesse ou autres, mais plutôt de modèles aussi accessibles que possible, et ce, autant du point de vue du prix que du comportement.

Bref, faciliter l'accès à la moto est devenu la priorité de la réputée marque japonaise et les nouvelles CTX7 002 014 - leur nom correspond à l'abréviation de Comfort Technology eXperience - représentent la dernière charge du constructeur dans cette direction.

Presque à l'unanimité, les motocyclistes expérimentés froncent les sourcils en observant les deux nouvelles CTX700, des modèles 2014 en vente depuis peu. C'est que tant la N de style standard que la T pouvant être équipée pour le tourisme ne correspondent à rien qu'on a connu jusque-là. La première réaction des vieux routiers, lorsqu'ils les aperçoivent, est même de se demander quel peut bien être le but exact de ces machines étrangement dessinées et dont l'orientation semble difficile à déterminer. C'est que depuis quelque 30 ans, ces vieux motards ont été habitués à des montures dont les intentions étaient parfaitement claires: des sportives pour aller vite, des customs pour faire "pout-pout", des modèles de tourisme pour faire de la route, etc. Mis face à des engins combinant «l'incombinable», c'est-à-dire une construction relativement normale de routière à une position de conduite type custom, sans parler de ces styles un peu confus, leurs «fils se touchent».

Si une telle réaction initiale était normalement alarmante pour le constructeur, dans ce cas, elle ne l'est pas du tout, et ce, tout simplement parce que les nouvelles CTX ne s'adressent pas aux motocyclistes expérimentés. À qui, alors, s'adressent-elles? La réponse n'est pas très claire et, franchement, la réalité est probablement que même Honda ne le sait pas. Après tout, rien de semblable n'a été mis sur le marché auparavant. Mais affirmer que les nouveautés s'adressent à n'importe qui sauf le motocycliste moyen serait probablement proche de la réalité.

Les CTX700 seraient donc un genre d'expérience à laquelle le géant nippon espère qu'une partie de la population "normale", donc non motocycliste, réagira de manière positive. D'ailleurs, sur certains marchés - mais pas au Canada pour le moment - les CTX sont même offertes avec une transmission automatique pour en augmenter encore davantage l'accessibilité.

Les étranges CTX700 seront-elles les modèles qui feront découvrir l'univers du motocyclisme à ce fameux nouveau monde? L'auteur de ces lignes avoue ne pas en avoir la moindre idée. Mais il ne parierait pas contre les nouveautés. À 8499$ pour la N et 8999$ pour la T, ABS inclus dans les deux cas, les prix sont très intéressants pour des motos partageant l'excellente plateforme des NC700 lancées l'année passée. En effet, cette dernière fait des CTX des montures animées par un bicylindre pas très puissant, mais souple, doux, très peu vorace en carburant et quand même tout à fait capable de satisfaire les besoins d'un usage quotidien normal. Comme sur les NC, la partie cycle fait non seulement preuve de très belles manières, mais elle offre aussi une légèreté générale qui rend les nouveautés particulièrement facile à piloter. La seule réelle lacune technique des CTX se situe au niveau des suspensions, dont le travail est correct, mais seulement tant que rien d'extraordinaire ne leur est demandé, point où leurs limites deviennent vite apparentes. Quant à la position de conduite custom, elle affiche sa nature sans la moindre gêne. Guidon reculé, pieds bien devant, selle basse, on se croirait littéralement aux commandes d'une petite Honda Shadow 750 ou d'une Suzuki Boulevard C50 ayant suivi une bonne diète. La combinaison n'est ni plaisante ni déplaisante. Elle est ce qu'elle est: un mélange de comportement "normal" et de position de conduite custom. Est-ce ce qui amènera des non-motocyclistes à prendre les guidons d'une moto? Pas la moindre idée.

Bertrand Gahel est l'auteur du Guide de la moto.

Les frais d'hébergement pour ce reportage ont été payés par Honda.

Photo fournie par Bill Petro

Fiche technique

> Marque: Honda

> Modèle: CTX700N/T

> Prix: 8499/8999$

> Garantie: 1 an/kilométrage illimité

> Moteur: bicylindre parallèle de 670 cc refroidi par liquide

> Transmission: à 6 rapports, entraînement final par chaîne

> Poids: 217 kg (N)

> Frein avant: 1 disque avec étriers à 2 pistons

> Frein arrière: 1 disque avec étrier à 1 piston

> Pneu avant: 120/70-17

> Pneu arrière: 160/60-17