Le marché canadien de l’automobile a présenté une chute plus atténuée des ventes lors du mois de février en comparaison aux résultats de janvier.

Charles René Charles René
La Presse

Selon la firme DesRosiers Automotive, le fléchissement des ventes lors du mois dernier s’est situé à 9,9 % par rapport à février 2020, pour un total de 112 654 véhicules vendus. En janvier, cette baisse se situait à 17,4 % face à la même période l’année précédente.

DesRosiers souligne que la migration vers les camions légers demeure effrénée. De tous les véhicules écoulés en février, 83,5 % faisaient partie de ce segment. C’est une hausse de 5,4 % lorsqu’on dresse une comparaison directe avec le mois précédent.