(Paris) Le constructeur automobile Renault, qui a déjà fermé ses usines en France et en Espagne à cause du coronavirus, a annoncé mardi qu’il arrêtait aussi sa production en Slovénie où il emploie près de 2900 personnes.

Agence France-Presse

L’usine de Novo Mesto, qui assemble les citadines Twingo et Clio, cessera la production mardi à 22 h. Le groupe a précisé qu’il ne savait pas à ce stade quand la production pourrait reprendre.

Renault avait déjà annoncé lundi l’arrêt « jusqu’à nouvel ordre » de ses 12 usines en France (18 000 salariés), en raison de l’épidémie de COVID-19.

Les quatre usines espagnoles (10 300 salariés) sont arrêtées « pour la durée de l’État d’urgence », a précisé le groupe au losange, après avoir d’abord évoqué un arrêt au moins lundi et mardi.

Depuis lundi, les poids lourds de l’industrie automobile annoncent les uns après les autres la fermeture de leurs usines en Europe. PSA, Volkswagen, Fiat, Toyota et Michelin ont notamment suspendu l’essentiel de leur production.

Les mesures de confinement de la population se multiplient à travers l’Europe empêchant le personnel de se rendre au travail, tout en provoquant l’arrêt des ventes et des ruptures d’approvisionnement.