L’hiver est finalement tombé sur Winterfell. L’armée des Marcheurs Blancs est aux portes de la capitale du Nord. On saura ce soir si les vivants auront su résister à la funeste marche du Roi de la Nuit. Mais une chose est certaine, de nombreux héros qui animent la série Game of Thrones depuis le début y laisseront leur peau.

Pierre-Marc Durivage Pierre-Marc Durivage
La Presse

L’épisode de dimanche dernier, réalisé de main de maître par David Nutter, s’est donc avéré une formidable scène d’adieu de 68 minutes. Il a élégamment mis la table pour l’épisode de ce soir, le plus ambitieux de toute la série, sinon de l’histoire de la télé.

Avec ses 82 minutes bien comptées, l’épisode d’aujourd’hui, celui de la « bataille de Winterfell », sera le plus long des 73 que comptera la série à sa conclusion. On est donc ici dans le territoire du long métrage, si bien que pas moins de 55 jours de tournage ont été nécessaires à l’épisode. C’est 30 de plus que la précédente marque, établie pour le tournage de La bataille des bâtards, l’avant-dernier épisode de la saison 6.

Le combat de ce soir, qui doit durer plus de 40 minutes, sera aussi le plus long affrontement jamais présenté au grand ou au petit écran, éclipsant la mythique bataille de Fort-le-Cor (aussi appelée bataille du Gouffre de Helm), moment fort des Deux tours, deuxième film de la trilogie du Seigneur des anneaux. L’équipe du réalisateur Peter Jackson avait toutefois mis 120 jours à tourner cette scène épique en 2002.

Dans l’attente de ce moment télévisuel historique, l’internet s’est littéralement enflammé comme l’épée de Béric Dondarrion. 

Les séquences de l’épisode 2 ont été analysées en détail par des dizaines d’observateurs qui ont partagé leurs hypothèses avec des millions d’amateurs, sur des chaînes YouTube comme Emergency Awesome, Nerd Soup et New Rockstars, mais aussi ailleurs sur le web dans des médias aussi réputés que Forbes et le New York Times.

À la lumière des révélations de l’épisode Un chevalier des Sept Royaumes, la bande-annonce de la saison 8 et l’aperçu de l’épisode de ce soir ont été scrutés à la loupe pour essayer d’en tirer des conclusions. Les passages clés ont donc été vus et revus pour notamment tenter de déterminer quels sont les personnages qui s’apprêtent à mourir. On a fait le même exercice. Reste à voir qui aura su viser juste.

Analyses universitaires

Game of Thrones est à ce point populaire que des chercheurs universitaires sont allés jusqu’à créer des modèles d’analyse pour tenter de déterminer les chances de survie des personnages de la série. Des étudiants de l’Université technique de Munich ont conçu un algorithme à partir de données récoltées sur le web. 

De leur côté, des chercheurs de l’Université Macquarie de Sydney, en Australie, ont réalisé une étude épidémiologique en bonne et due forme des traumatismes vécus dans la série.

Dans un cas comme dans l’autre, on s’aperçoit que les femmes survivent dans une plus large mesure que les hommes, que les nobles sont plus en sécurité que les roturiers et que l’importance et la longévité des personnages à l’écran leur confèrent de meilleures chances de survie.

Mais comme l’analyse des chercheurs de l’Université Macquarie comporte plus de variables — notamment celle, non négligeable, du changement d’allégeance, qui a permis à plus d’un personnage de sauver sa peau —, on constate que leurs prédictions correspondent davantage aux dernières analyses des spécialistes.

À la lumière de son analyse, le professeur Reidar Lystad s’est risqué au jeu des prédictions pour 25 des personnages les plus importants ; vous retrouverez ses résultats dans les capsules de droite, sur une échelle de 1 à 7, un score de 1 représentant la meilleure chance de survie.

Survivra, survivra pas…

PHOTO FOURNIE PAR HBO

Jaime Lannister

Autour du feu

Quand une armée de morts-vivants s’apprête à déferler, mieux vaut faire contre mauvaise fortune bon cœur. C’est dans cet état d’esprit que se sont retrouvés Tyrion, Jaime, Brienne, Tormund, Davos et Podrick. Tyrion semble le plus optimiste du groupe, peut-être en raison des révélations que lui a faites plus tôt Bran Stark — la Corneille à trois yeux. Les autres affichent toutefois la confiance résignée de ceux qui devront affronter leur destin — ce qui a contribué à rendre encore plus émotif l’adoubement de Ser Brienne de Torth, première chevalière de l’histoire de Westeros. Petite remarque au passage : Bronn est en mission pour venir « régler le cas » de Tyrion et de Jaime. Arrivera-t-il dans le feu de l’action ?

Chances de survie* : 

Brienne de Torth  : 1 Tyrion Lannister : 2 Jaime Lannister : 6 (il vient toutefois de changer d’allégeance) Tormund : 7 Davos Mervault : 7 Bronn : 7 * Selon le professeur Reidar Lystad

PHOTO FOURNIE PAR HBO

Lord Varys

Dans la crypte

Les personnages qui doivent se réfugier dans la crypte pendant la bataille sont vraisemblablement ceux qui ont les meilleures chances de survie. Pourtant, la bande-annonce de la saison 8 nous montre Arya sur le point de céder à la panique, un comportement hautement improbable chez l’imperturbable jeune fille formée chez les Sans-Visage. Elle semble pourchassée par un ennemi terrifiant à l’intérieur du château de Winterfell. De qui s’agit-il ? Daenerys nous offre peut-être un début de réponse inquiétante dans l’aperçu de l’épisode 3 : « Les morts sont déjà ici. » Les aïeux des Stark pourraient-ils être une menace entre les murs mêmes de la forteresse ? Lord Varys, Gilly et son petit Sam ainsi que l’impétueuse petite fille au visage à demi brûlé pourraient-ils être en danger dans la crypte ?

Chances de survie :  Arya Stark : 1 Lord Varys : 2 Samwell Tarly : 2 Gendry Baratheon : 2

PHOTO FOURNIE PAR HBO

Bran Stark

Au cœur de l’affrontement

En plus des personnages qui se sont retrouvés autour du feu, beaucoup d’autres favoris du public s’apprêtent à défendre les murs de Winterfell. Theon Greyjoy pourrait achever son chemin de la rédemption en défendant Bran Stark, qui a proposé de jouer le rôle d’appât pour attirer le Roi de la Nuit. On ne donne pas cher non plus de la peau de Ver Gris, qui a promis à sa bien-aimée Missandei de la ramener chez elle après la guerre, pas plus que de celle d’Edd la Douleur, Lord Commandant de ce qui reste de la Garde de Nuit. Cette fois-ci pourrait bien aussi être « la bonne » pour Béric Dondarrion, revenu de la mort six fois. Les vétérans Sandor Clegane et Jorah Mormont seront aussi au cœur de la bataille…

Chances de survie :  Theon Greyjoy : 2 Jorah Mormont : 2 Missandei : 3 Sandor Clegane : 4 Bran Stark : 6 Ver Gris : 7

Haut commandement

PHOTO FOURNIE PAR HBO

Jon Snow (Aegon Targaryen)

On est en droit de penser que les héros principaux de la série survivront à la bataille de Winterfell. En tant que vainqueurs ou comme leaders des survivants en fuite vers le Sud ? On le saura ce soir. Dans l’aperçu de l’épisode, on voit Daenerys volant à dos de dragon en plein blizzard : est-elle en fuite ou prépare-t-elle un assaut désespéré ? Jon Snow sera bien entendu sur le champ de bataille, mais la scène où on le voit dégainer son épée avec des arbres en arrière-plan est intrigante : est-il venu au secours de son frère Bran dans le Bois sacré ? Sansa, régente du Nord, est à sa place sur les remparts de Winterfell, mais y est-elle en sécurité ? Une chose est sûre toutefois, il restera encore trois épisodes après celui de ce soir et Port-Réal est encore sauf. Cersei et ses sbires ne resteront pas terrés dans l’enceinte du Donjon Rouge, ce sera bientôt à leur tour de s’exposer.

Chances de survie :  Sansa Stark : 1 Jon Snow : 2 Daenerys Targaryen : 5 Cersei Lannister : 5 Gregor « La Montagne » Clegane : 7