Source ID:504539; App Source:cedromItem

Mix 4: Olivier Dion donne au suivant

L'ex-académicien Olivier Dion animera la quatrième mouture de... (Photo: André Pichette, La Presse)

Agrandir

L'ex-académicien Olivier Dion animera la quatrième mouture de Mixmania à compter de ce soir sur les ondes de VRAK-TV.

Photo: André Pichette, La Presse

Issu de la cuvée 2012 de Star Académie, le chanteur Olivier Dion devient animateur. À compter de ce soir, le jeune homme de 22 ans sera à la barre de l'émission Mix 4, version rajeunie du concept Mixmania, diffusée à VRAK-TV. «Ce que j'ai reçu comme enseignement à Star Académie, je veux maintenant le redonner», dit le Sherbrookois, que La Presse a rencontré.

Lorsque le premier Mixmania a été lancé en 2002 sur les ondes de VRAK-TV, Olivier Dion aurait aimé faire partie des concurrents. Trop jeune pour être sélectionné, il a fait contre mauvaise fortune bon coeur et a regardé l'émission assidûment.

«Jamais, je n'aurais cru que je succéderais à Luck Mervil, l'animateur de l'époque», lance-t-il avec un grand sourire qui le quittera rarement au cours d'une entrevue sur le plateau de tournage de l'émission dont il tient maintenant la barre.

À 22 ans, le jeune Sherbrookois surfe encore sur la vague de l'émission Star Académie où il fut concurrent en 2012. L'été suivant, il a été de la distribution de la comédie musicale Hairspray, présentée au Théâtre St-Denis. D'ici quelques semaines, il sortira son premier album, dont les pièces ont été composées par Marc Dupré et Nelson Minville. Son premier extrait, Fou, tourne à la radio depuis le début du mois de février.

L'animation, déjà? Pourquoi pas, dit le principal intéressé. Olivier Dion a certes été surpris de l'offre mais n'a pas mis trop de temps à dire oui. «J'ai envie d'être polyvalent, dit-il. J'ai envie de chanter et de danser, mais aussi d'animer et de jouer.»

«Je n'aurais pas accepté n'importe quelle proposition. Mais avec un concept comme celui de Mix 4, c'était trop beau pour que je refuse.»

Si vous avez des enfants à la maison, vous savez sans doute déjà ce qu'est Mixmania. Huit adolescents, divisés en deux groupes, participent à un concours de plusieurs semaines où ils dansent et chantent. Vivant ensemble dans un loft, ils enregistrent des vidéos, chantent des chansons pop originales et deviennent de mini idoles. Un des deux groupes est proclamé gagnant par un vote du public.

La première mouture du concept comptait parmi ses quatre concurrentes une certaine Julie St-Pierre, qui a par la suite animé Mixmania 2 (en 2011) et Mixmania 3 (en 2012).

Cette année, la formule a été revisitée. Au lieu de deux groupes de quatre jeunes qui chantent et dansent, il y aura un groupe de quatre danseurs et un groupe de quatre chanteurs. Une combinaison du vote du public et du vote des juges déterminera un gagnant dans chaque groupe. «C'est plus compétitif. Ça ajoute une touche de mordant», dit Olivier Dion.

Donner au suivant

Le jeune homme se voit pratiquement plus comme un mentor que comme un animateur. «Mon rôle est d'animer tout en subtilité, dit-il. Je parle peu à la caméra. Les téléspectateurs vont plutôt m'entendre intervenir directement auprès du groupe. Je pense être en mesure d'aider les jeunes. Ce que j'ai reçu comme enseignement à Star Académie, je veux maintenant le redonner.»

Au moment de notre rencontre, les huit participants avaient été sélectionnés et le travail avait commencé depuis une semaine. «Ils sont très dynamiques, ils ont une belle fraîcheur et ont le goût de performer. Je me revois à travers eux», constate l'animateur.

«Après un tournage, je les fais réagir. Ils ont alors plus tendance à s'ouvrir, à ventiler.»

«Olivier est attachant et mature. Il a une approche facile avec les gens. Et la caméra l'adore», affirme Dominique Bazay, directrice principale (programmation) à VRAK-TV. Le réalisateur de l'émission, Marc-André Chabot, travaille de près avec lui. Et la présence de Joël Legendre [professeur à la mise en scène] crée une atmosphère dans laquelle Olivier se sent à l'aise.»

Le jeune animateur a-t-il des modèles? Éric Salvail, répond-il spontanément. «J'adore son énergie et son sens de la répartie. Il a la bonne façon de faire.»

La première émission de Mix 4 est présentée ce soir sur les ondes de VRAK-TV.

Les participants

Les quatre chanteurs

> Kiève, 13 ans, Sorel-Tracy

Bien qu'elle soit la plus jeune des finalistes de Mix 4, Kiève compte déjà près de sept ans de formation en chant et cumule de nombreuses expériences sur scène. Inscrite en concentration basketball à l'école, elle s'investit aussi beaucoup dans l'apprentissage du piano.

> Marie-Catherine, 14 ans, Québec

Aînée d'une famille de quatre enfants, Marie-Catherine chante, s'accompagne au piano, danse, participe à des comédies musicales ou enfile ses écouteurs pour écouter One Direction, Patrick Watson ou Emeli Sandé. Elle a déjà remporté plusieurs concours de chant, en plus de pratiquer le ski alpin.

> Raphaël, 17 ans, Laval

Amateur de films d'horreur, de bonne musique et de pâté chinois, Raphaël est un créatif qui aime l'écriture et le dessin. Étant discipliné et autonome, il a vu ses efforts constants porter leurs fruits; il a été choisi coup de coeur du public dans plusieurs concours auxquels il a participé.

> Réginald, 17 ans, Montréal

Chanteur autodidacte à l'enthousiasme débordant, son sens du style et sa personnalité font de Réginald un gars unique en son genre. Autrefois timide, c'est la scène qui lui a permis de prendre confiance en lui. Créatif, il aime toutes les formes d'art et admire l'univers unique de Lady Gaga.

Les quatre danseurs

> Alexandra, 16 ans, Sherbrooke

Alexandra fait partie d'une troupe de compétition depuis quatre ans, s'entraîne tous les jours et aime travailler autant en chorégraphie qu'en freestyle. Danseuse de hip-hop qui maîtrise également le ballet et le contemporain, elle a participé à de nombreux workshops et adore découvrir de nouveaux styles.

> James, 17 ans, Laval

Devenir danseur professionnel tout en poursuivant des études supérieures, tel est le rêve de James. Sportif, il écoute aussi beaucoup de musique et ne refuse jamais une invitation au cinéma ou une bonne pointe de pizza. Danseur polyvalent, il partage déjà sa passion avec les plus jeunes en enseignant à l'école de danse qu'il fréquente.

> Jorge, 14 ans, Montréal

Débrouillard et allumé, le plus jeune des danseurs de Mix 4 est membre d'une troupe de danse compétitive depuis trois ans. Il crée chaque jour de courtes chorégraphies qu'il teste lors de confrontations, et en a déjà remporté plusieurs! Joueur de tchoukball et d'ultimate frisbee, Jorge est inscrit en sport-études, profil danse.

> Megan, 17 ans, Terrebonne

Megan cumule plus de 14 ans de formation en danse. Elle s'entraîne plus de 12 heures par semaine, en plus d'enseigner aux plus jeunes et de pratiquer le cheerleading. Elle a exploré le ballet, le jazz, les claquettes, le contemporain, le moderne, le waacking, le lady style, le krump, le hip-hop, et même la danse sociale!




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Krystel Mongeau rejoint les Mix

    Arts

    Krystel Mongeau rejoint les Mix

    Coup de théâtre à Mix 4! Krystel Mongeau est entrée dans l'aventure hier, lors du cinquième épisode diffusé à VRAK.TV. »

la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer