Retour en neuf dates sur la polémique qui a secoué le milieu du théâtre cet été.

Mario Cloutier LA PRESSE

4 juillet

Après seulement quatre représentations du spectacle SLĀV de Robert Lepage et de Betty Bonifassi, le Festival international de jazz de Montréal (FIJM) le retire de l'affiche à la suite d'accusations d'appropriation culturelle, de manifestations et de la décision du chanteur Moses Somney d'annuler sa présence au FIJM.

11 juillet



En entrevue au Devoir à propos de l'absence d'acteurs autochtones dans Kanata, pièce mise en scène par Robert Lepage, la directrice du Théâtre du Soleil de Paris, Ariane Mnouchkine, déclare: «Ce sera toujours un acteur qui va jouer Hamlet; et il n'a pas besoin d'être danois. Je dirais qu'il vaut mieux qu'il ne le soit pas.»

14 juillet

Une trentaine d'artistes autochtones dénoncent, dans une lettre ouverte, le fait que le spectacle de Robert Lepage et du Théâtre du Soleil se fasse sans la participation d'artistes des Premières Nations.

16 juillet

Robert Lepage et Ariane Mnouchkine annoncent qu'ils rencontreront les artistes autochtones pour parler de Kanata. Une invitation au dialogue bien accueillie.

19 juillet

Une rencontre de plusieurs heures a lieu entre les artisans de Kanata et les artistes autochtones. Même si la pièce sera maintenue sans participation autochtone, les deux parties se disent satisfaites d'un pas fait dans la bonne direction quant à de futures collaborations.

21 juillet

La directrice du Théâtre du Soleil de Paris, Ariane Mnouchkine, déclare que si la pièce Kanata était modifiée, cela équivaudrait à de la «censure artistique».

25 juillet

Plusieurs médias dévoilent qu'en 2016, un jury du Conseil des arts du Canada n'avait pas retenu le projet Kanata, en vue du 150e anniversaire du Canada, puisque des collaborateurs autochtones n'étaient pas nommés dans la demande de subvention.

26 juillet

On annule la présentation de Kanata, prévue pour le mois de décembre à Paris, en prétextant le retrait d'un producteur américain du projet. Ariane Mnouchkine affirme qu'elle répondra à cette «intimidation» avec les propres outils du théâtre.

5 septembre

Le Théâtre du Soleil revient sur sa décision et annonce qu'il présentera Kanata de décembre à février prochains comme prévu au départ. Robert Lepage assurera la mise en scène sans être rémunéré.