Source ID:582993; App Source:cedromItem

Rich Aucoin, une bombe de pop indie

Non seulement l'auteur, compositeur et interprète néo-écossais Rich... (Photo: fournie par l'artiste)

Agrandir

Non seulement l'auteur, compositeur et interprète néo-écossais Rich Aucoin est un imparable animateur de foules, mais encore il aspire aux productions les plus créatives de la planète pop.

Photo: fournie par l'artiste

Rich Aucoin est une bombe. Feu roulant sur scène, concepteur doué et ambitieux, il pourrait être parmi les meneurs du divertissement indie pop... s'il parvenait à accéder aux grandes ligues.

Pour l'instant, le Néo-Écossais a encore l'aura des talents émergents sur cette petite planète qu'il ne cesse de sillonner. Pendant qu'il en est encore temps, profitons de notre proximité avec ce chanteur, auteur, compositeur, réalisateur, performeur excellent qui s'amène une fois de plus à Montréal demain.

Non seulement Rich Aucoin est un imparable animateur de foules, mais encore il aspire aux productions les plus créatives de la planète pop. À l'instar de We're All Dying to Live, son premier opus lancé en 2011, Ephemeral (prévu mardi prochain sous étiquette Bonsound) s'annonce créatif, addictif, festif, on vous épargne les autres «if»!

Ephemeral, que le chanteur a réalisé avec son batteur, Joel Waddell, a été enregistré dans plusieurs lieux: aux mythiques studios Abbey Road à Londres, à l'Hotel 2 Tango à Montréal, aux Roosters Studios de Toronto ainsi qu'au Dal Percussion Dept. à Halifax. Des professionnels de fort calibre y ont pris part, tel Mick Guzauski, qui a mixé le fameux Random Access Memories de Daft Punk.

Ephemeral suggère une dizaine de déflagrations avec une instrumentation des plus étoffées - claviers, machines, drones, instruments à vent, cordes acoustiques, percussions, etc.

Plus de 20 000 voix en choeur

Première au programme, la chanson Meaning in Life met en relief un choeur démesuré de fans qu'il a enregistrés au cours d'une vingtaine de concerts, ce qui totalise plus de 20 000 voix! À un certain stade de la production, il a été insatisfait de la mélodie initiale, ce qui justifie un filtrage électronique et un changement de tonalité.

«J'aime le résultat! Je n'ai jamais entendu des voix traitées de cette façon. Dans l'ensemble, je voulais un répertoire aussi stimulant que divertissant. Je voulais également mettre en relief une foule de participants. Dans les trois dernières années, j'ai enregistré ce matériel, que j'ai réarrangé en chemin. Certaines chansons faisaient partie de mon programme depuis quelques années; elles ont évolué au fil des collaborations.»

On comprendra que Rich Aucoin est très sensible à l'arrangement et à la réalisation.

«Le mur de ma pièce de travail est tapissé de photos de grands réalisateurs - David Fridmann, Brian Wilson, Quincy Jones, Phil Spector, etc. Le studio et la scène sont pour moi des voyages fort différents mais des expériences tout aussi valables l'une que l'autre.»

En spectacle, Rich Aucoin mise sur sa propre personne et un accompagnement relativement minimal. Comment s'explique ce contraste avec le studio?

«Je ne peux pas encore me permettre d'embaucher une grosse formation sur scène. J'ai amorcé ma carrière comme animateur de fêtes; j'ai souvent travaillé seul, je poursuis mon chemin ainsi. J'essaie de faire le maximum avec le minimum afin de divertir les gens, avec des chansons courtes et explosives. Cela dit, le prochain album sera plus funk, soul ou dance

Un pied à Montréal

Poulain de la maison de disques québécoise Bonsound (pour le Canada), l'artiste estime être chez lui à Montréal comme à Toronto, les deux villes où il passe le plus de temps lorsqu'il n'est pas à Halifax ou en tournée.

«À Montréal, j'adore ce mélange de français et d'anglais, d'Amérique du Nord et d'Europe; je suis impressionné par le poids de la culture. Je tiens néanmoins à demeurer à Halifax, j'y adore le rythme de vie, la mer, le surf, mes amis. Mes racines familiales sont là. J'étais triste de rater la grande réunion des Aucoin au Cap-Breton», souligne l'artiste au nom acadien qui s'exprime essentiellement en anglais.

Et pourquoi Ephemeral, Rich Aucoin?

«C'est un passage-clé du Petit Prince, un de mes livres préférés. Le garçon y souhaite que le géographe tienne compte de l'existence de sa rose, mais ce dernier refuse sous prétexte que la rose est éphémère, trop petite, et donc inapte à être recensée par un géographe. En fait, ce roman met l'accent sur ce qui compte vraiment dans nos vies si courtes, et c'est également ce que je m'efforce de souligner sur mon nouvel album. Nous sommes minuscules dans l'univers, nos existences sont éphémères et c'est pourquoi les relations avec nos proches y occupent la place la plus importante.»

_______________________________________________________________________________

POP INDIE. Rich Aucoin. Ephemeral. Bonsound. Sortie mardi prochain.

Dans le cadre du festival d'art émergent OUMF, Rich Aucoin se produit demain, 19h30, scène principale, rue Saint-Denis, entre la rue Sainte-Catherine et le boulevard De Maisonneuve.




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer