Le groupe britannique Radiohead fait rarement les choses comme les autres, et la sortie de l'album physique de son huitième opus, The King of Limbs, l'a encore démontré. Pour l'occasion hier, on a distribué gratuitement dans 49 villes du monde un journal papier de 12 pages intitulé The Universal Sigh (Le soupir universel). À Montréal, une des trois seules villes au pays ciblées par l'opération marketing, des exemplaires ont été distribués au coin des rues Peel et Sainte-Catherine.

Mis à jour le 30 mars 2011
Philippe Renaud, collaboration spéciale LA PRESSE

On rapporte qu'à Londres, Thom Yorke lui-même a distribué des exemplaires du journal en matinée sur Brick Lane, devant le célèbre disquaire indépendant Rough Trade. Chez nous, dès 11h hier, le camelot de circonstance, un membre de l'équipe de marketing de rue de Universal, distributeur canadien de l'album, avait deux grosses caisses de ces journaux à offrir.

La plupart des exemplaires étaient donnés à des passants, mais plusieurs se sont déplacés pour mettre la main sur le document et prendre des photos de ladite cueillette. Les fans pouvaient envoyer leurs photos sur le site du «journal d'un jour», TheUniversalSigh.com, et les voir affichées en première page (web).

Bien entendu, ces mêmes fans et passants n'avaient qu'à entrer au HMV juste devant pour mettre la main sur une copie de l'album. Le disquaire en avait stocké un millier d'exemplaires qui devraient être écoulés «très rapidement», estime un superviseur du magasin. «Nous n'avions pas été prévenus qu'on distribuerait le journal devant la porte - ce sont des clients qui nous l'ont appris, après l'avoir lu sur le site web du groupe.»

Imprimé sur papier journal, en couleur et en noir et blanc, The Universal Sigh collige plusieurs illustrations inédites, quelques paroles de chansons, des poèmes ainsi que trois nouvelles - deux rédigées par des auteurs britanniques reconnus pour leur intérêt à l'égard de l'environnement, Robert Macfarlane (nouvelle intitulée Tree Climbing) et Jay Griffiths (Forests of the Mind), alors que la troisième, Sell Your House and Buy Gold, a été écrite par l'illustrateur Stanley Donwood, qui a conçu toutes les pochettes des disques de Radiohead, hormis Pablo Honey. Radiohead promet de mesurer l'empreinte de carbone générée par toute l'opération, et de rembourser par l'achat de crédits.

Un mois après la parution digitale

La sortie en CD de The King of Limbs survient un peu plus d'un mois après sa parution digitale, sur le site web du groupe comme sur d'autres disquaires sur le web - à cet effet, le site 7digital.com offrait hier, pour la première fois, un disque d'un groupe majeur en format FLAC 24 bits (de très haute résolution). Pendant ces quelques semaines, le groupe a réussi à faire parler de lui, notamment grâce aux surprises réservées par son chanteur et guitariste Thom Yorke.

Ainsi, il y a deux semaines, Yorke a joué les DJ au fameux club Low End Theory de Los Angeles, apparaissant aux côtés de Flying Lotus à la surprise de la clientèle. Puis, quelques jours plus tard, le producteur britannique Four Tet mettait en marché un single 12'' à tirage limité comprenant deux collaborations entre Thom Yorke, le producteur dubstep Burial et lui-même, intitulées Ego et Mirror. Puis, des rumeurs de collaboration entre l'énigmatique rappeur américain DOOM et le leader de Radiohead ont récemment fait surface - il serait même question d'un album complet en duo. Dans le domaine de la confirmation, cependant, les fans britanniques pourraient mettre la main sur un 12'' vinyle exclusif de Radiohead comprenant les inédites (sur disque) The Butcher et Supercollider. Le disque, tiré à 2000 exemplaires, serait offert le 16 avril prochain, jour du Record Store Day, la journée de solidarité à l'endroit des disquaires indépendants.

Au sommet des palmarès?

Tout ce battage médiatique autour de Radiohead arrivera-t-il à hisser The King of Limbs au sommet des palmarès de vente? En Grande-Bretagne, on croît plutôt que l'immensément populaire Adele, qui fracasse des records avec son album 21 - au sommet des ventes depuis neuf semaines - empêche Radiohead d'atteindre la première position, estime le magasine de l'industrie Music Week. Là-bas, environ 16 000 exemplaires du dernier Radiohead auraient été vendus dans la seule journée de lundi.