Source ID:; App Source:

Musiques à 10

Jorane... (Photo: François Roy, La Presse)

Agrandir

Jorane

Photo: François Roy, La Presse

Valérie Lesage
La Presse

Jorane souligne 10 ans de carrière avec X, un album double composé de 10 musiques inédites et autant de favorites. Le meilleur de Jorane a été sélectionné par ses fans alors que l'artiste a choisi elle-même ses titres préférés parmi ceux qui ont bercé l'oreille des cinéphiles, mais jamais encore celle des mélomanes.

«Quand je fais de la musique de film, je suis la première à pousser pour que ça sorte en album, mais ce n'est pas facile parce qu'il y a beaucoup d'intermédiaires et parce que ce ne sont pas des albums qui se vendent en masse. Mais ces musiques peuvent avoir plus de vies que sur un film! Mes 10 ans de carrière provoquent une belle occasion», se réjouit Jorane, dont les plus récentes compositions pour le cinéma peuvent être entendues sur Mesrine: l'instinct de mort (elle signe notamment lamusique du générique de la fin).

 

Étonnamment, ces musiques de film, qui touchent des univers complètement différents et qui ont été créées sur une période de six ans, composent un disque d'une grande cohérence. Ainsi, les pièces d'Infiniment Québec (Jean-Claude Labrecque) accompagnent parfaitement d'autres musiques douces composées pour Kamataki ou Un dimanche à Kigali.

Un côté libre... et fou

«Je me suis efforcée de trouver des pièces intemporelles, dit Jorane. Des gens m'ont dit que de tout ce que j'ai fait, c'est ce qui s'écoutait le mieux. C'est comme si c'était l'album que je voulais faire. L'album que tu mets du début à la fin et qui te berce tout le long. Je pense que je ne l'avais pas fait, celui-là!»

Pour bâtir le best of de Jorane, les fans ont été mis à contribution. L'artiste s'est servie de son site internet pour inviter les gens à choisir leurs chansons préférées depuis Vent fou, le premier disque, lancé en 1999.

«Mes choix n'auraient pas été exactement les mêmes! Ce qui ressort souvent dans les articles à mon sujet, c'est le côté très libre, un peu fou. Mais les choix des fans se dirigent vers les chansons les plus accessibles, les plus touchantes, les plus près de l'émotion. Ce sont de bons choix pour ceux qui ne me connaissent pas et qui veulent une introduction à ce que je fais», remarque Jorane. Dix ans de carrière, le temps des bilans? Bien sûr. En replongeant dans sa musique des dernières années, Jorane a mesuré le chemin parcouru. Elle a même été émue aux larmes en réécoutant un démo qu'elle avait enregistré avant Vent fou.

«Il y avait une sorte de naïveté et c'était si intime... J'écoutais les arrangements et j'entendais déjà la base de ce que je fais maintenant. Je ne suis pas passéiste, je parle peu de souvenirs, mais ça, ça m'a touchée.»

Il se pourrait qu'au prochain album, Jorane ait envie de retrouver cette pureté, cette simplicité du violoncelle et de la voix. Mais il se pourrait aussi qu'elle ait envie de faire un album symphonique. Son expérience avec l'OSQ l'été dernier à Québec l'a enchantée.

«Ça se peut aussi qu'il y ait les deux! Dans quel ordre? Dans quelles circonstances? Avec des textes ou non? Je ne sais pas. Là, je suis en plein ressourcement.»

Jorane attend des jumeaux quelque part entre la fin décembre et le début janvier. Après, elle veut prendre le temps de vivre avec eux. «Mais avec la musique, on n'est jamais vraiment arrêtés. On a la musique dans notre tête. Le temps de recul est toutefois bénéfique. Ça va sortir à la tonne après !

 




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer