Source ID:; App Source:

Mirel Wagner : chanter la mort ***1/2

La PressePHILIPPE BEAUCHEMIN 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Une simple guitare électrique exploitée au minimum - on l'aurait souhaitée plus vigoureuse - accompagne les propos durs, noirs, sans compromis signés de la main de Mirel Wagner, cette Éthiopienne qui réside maintenant en Finlande.

Sur son deuxième album, elle revisite son passé, celui du pays qui l'a vue naître, de même que les douleurs et les déchirements qui y sont survenus. En résulte une demi-heure d'écoute où la mort est au rendez-vous : sur la pièce The Dirt, elle raconte l'histoire d'une jeune fille qui meurt de faim et de soif, mais qui trouve la force de dire à sa mère de ne pas pleurer ; sur Goodnight, Mirel Wagner nous fait vivre les dernières minutes d'un homme, son regard levé vers le ciel, où il compte bien retrouver son amoureuse. Un album difficile mais nécessaire, qui ramène à l'essentiel de la vie.

À écouter : Oak Tree

FOLK BLUES

Mirel Wagner

When the Cellar Children See the Light of Day

Sub Pop Records

***1/2




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer