À presque 30 ans, la propension d'Avril Lavigne à clamer sa volonté de ne pas «grandir» commence à sentir le réchauffé.

Publié le 17 nov. 2013
VALÉRIE LESSARD LE DROIT

D'autant qu'entre Here's To Never Growing Up et Bitchin' Summer (éloge aux vacances... scolaires!), elle relate avec nostalgie l'amour à 17 ans (17, en réplique à 22 de Taylor Swift, à qui elle fait aussi penser sur Give You What You Like?).

Dans un autre registre, son duo avec Marilyn Manson (Bad Girl) dispute à Hello Kitty le titre de chanson la plus éprouvante à écouter. Et si son mari Chad Kroeger ne partage le micro avec elle que sur Let Me Go (qui, telle Sippin' On Sunshine, sonne très Nickelback), il n'en appose pas moins sa griffe sur 8 des 13 pièces - un parmi plusieurs collaborateurs (jusqu'à cinq pour Rock N Roll!). Avril Lavigne laisse pourtant entendre quelque chose de plus ressenti (sa vraie voix?) quand elle signe seule Falling Fast, par exemple. Bref, ce cinquième album laisse la curieuse impression qu'elle se cherche.

À écouter: Falling Fast

POP ROCK

Avril Lavigne

Avril Lavigne

EPIC Records

**1/2