Près de deux ans après avoir quitté le label Dare to Care, dans la foulée des dénonciations d’inconduite sexuelle visant le chanteur Bernard Adamus, qui avaient entrainé le départ du président-fondateur de la boîte Éli Bissonnette, Les Sœurs Boulay ont annoncé qu’elles se joignaient à l’équipe de Simone Records.

Publié le 16 mai
Josée Lapointe
Josée Lapointe La Presse

« C’est avec vraiment beaucoup de belles émotions qu’on vous annonce que, épaulées par nos gérantes d’Hôtel Particulier, on se joint officiellement à la belle équipe de Simone Records en label et en production de spectacles ainsi qu’avec Ensemble Concert en booking », ont-elles écrit sur leurs réseaux sociaux lundi matin.

Simone Records héberge des artistes comme Hubert Lenoir, Ariane Moffatt, Louis-Jean-Cormier et Marie-Pierre Arthur. « Nous sommes choyés d’agrandir la famille et d’accueillir deux artistes et musiciennes tout autant talentueuses qu’authentiques », a annoncé la maison de disques dans un communiqué.

Depuis la tourmente de juillet 2020, Dare to Care est devenu Bravo Musique, dont la présidente et directrice artistique est maintenant Cœur de Pirate.

Les deux autrices-compositrices-interprètes en ont profité pour annoncer lundi qu’elles sont sur le point de diffuser du nouveau matériel. Leur plus récente chanson, Antigone, a été lancée en avril 2021, et leur précédent album, La mort des étoiles, remonte à septembre 2019.

Les Sœurs Boulay avaient décidé de prendre un temps d’arrêt en septembre 2020, au début de la pandémie.

« Après ces deux années de remaniements de carrière, de maternité, d’écriture et d’enregistrement, ça va faire du bien de sortir des nouvelles affaires de nos boîtes », ont-elles écrit.