Tire le coyote lancera la semaine prochaine un nouveau EP intitulé Le temps des autres, dans lequel il reprend avec toute l’intensité qu’on lui connait des classiques de la chanson québécoise.

Josée Lapointe Josée Lapointe
La Presse

Accompagné au piano par le compositeur, réalisateur et fidèle complice de Fred Pellerin Jeannot Bournival, Tire le Coyote mettra donc son émouvante voix au service de six pièces issues du grand répertoire : La tête en gigue de Jim et Bertrand, Boom Boom de Richard Desjardins, La légende du cheval blanc de Claude Léveillée, La vie d’factrie de Clémence DesRochers, Pour l’amour qu’il nous reste de Francine Raymond, et Les oiseaux faussent aussi du groupe Avec pas d’casque.

0:00
 
0:00
 

Le précédent album original de Tire le coyote, Désherbage, est sorti il y a près de quatre ans déjà. L’auteur-compositeur-interprète avait aussi lancé un album de ses propres reprises en 2019, intitulé Session acoustique 1.

Il a aussi lancé en février sous son vrai nom de Benoit Pinette un premier recueil de poésie, La mémoire est une corde de bois d’allumage.

L’album Le temps des autres, produit par La Tribu, sera disponible sur les plateformes d’écoute le 7 mai.