Une fois de plus, le site d’écoute en ligne Bandcamp offre son soutien aux artistes qui souffrent de l’arrêt brutal des tournées.

Alexandre Vigneault Alexandre Vigneault
La Presse

La plateforme ne prélèvera pas sa quote-part sur les transactions effectuées le 1er mai, le 5 juin et le 3 juillet.

« L’impact de la pandémie sur les musiciens n’est pas fini, écrit Ethan Diamond, cofondateur et PDG de Bandcamp. Ils vont continuer à ressentir les effets des tournées annulées pendant des mois encore. »

Bandcamp avait déjà renoncé à sa quote-part le 20 mars, alors que l’Amérique venait de commencer à se confiner. Ses utilisateurs avaient alors dépensé 4,3 millions en musique et autres produits dérivés, montant qui équivalait à « 15 fois » le montant des transactions d’un vendredi régulier.

Des initiatives comme Musique Bleue et les listes de l’ADISQ incitent par ailleurs les utilisateurs de plateforme de diffusion de musique en continu à écouter de la musique québécoise.

> Consultez le site Bandcamp