(Paris) Le cercueil du célèbre rockeur français Johnny Hallyday a été transféré dans un caveau définitif dans le cimetière marin de Lorient sur l’île antillaise française de Saint-Barthélemy, à proximité de la tombe où il avait été inhumé en décembre 2017, a fait savoir mercredi sa veuve Laeticia.

Agence France-Presse

« Johnny repose enfin dans sa dernière demeure, sur l’île de Saint-Barthélemy. C’était le choix d’un homme libre, qui a trouvé ici la paix à laquelle il aspirait. Les démarches ont été accomplies avec professionnalisme, dans le respect de ses volontés », a-t-elle écrit sur Instagram mercredi matin.

« Je remercie de tout mon cœur tous ceux qui y ont contribué », conclut-elle, accompagnant son message d’une photo en noir et blanc du chanteur, qui trônait devant l’église de la Madeleine, à Paris, pour l’hommage populaire rendu après son décès.

Le transfert du cercueil s’est fait dans la nuit de mardi à mercredi à Saint-Barthélemy, a précisé son entourage à l’AFP. Il « s’est fait avec l’accord des aînés » du chanteur, Laura Smet et David Hallyday, a indiqué mercredi matin Me Gilles Gauer, l’avocat de Laeticia Hallyday à l’AFP.

Ce projet de transfert avait fait l’objet fin décembre d’une passe d’armes entre Laeticia Hallyday et Laura Smet, qui était d’accord « sur le principe de l’exhumation », mais refusait que cela se fasse sans être consultée sur les conditions.