Lentement, après une longue pause, le Montréal culturel s’anime. Cet automne, quelques festivals font le pari d’avoir lieu, dans une forme altérée comportant un volet en ligne pour mieux s’adapter aux mesures sanitaires. Tour d’horizon des évènements à voir dès la rentrée.

Marissa Groguhé Marissa Groguhé
La Presse

Festival Juste pour rire : Lise Dion : 25 ans après le Point G

Plus d’une centaine d’artistes seront réunis en ligne et en salle à l’occasion du festival Juste pour rire (JPR), qui a exceptionnellement lieu à l’automne cette année. Le 5 octobre, le spectacle Lise Dion : 25 ans après le Point G sera présenté à la salle Wilfrid-Pelletier aux détenteurs d’un Passeport Juste pour rire. Entourée de ses invités, l’humoriste reviendra sur le numéro sur le point G qu’elle avait présenté durant le gala d’Yvon Deschamps, il y a 25 ans. Tout au long du festival en formule hybride, JPR promet du contenu gratuit ainsi que des spectacles en salle. Certaines de ces représentations seront captées et diffusées en ligne par la suite, tandis que d’autres seront des exclusivités, comme le spectacle de Lise Dion. Quant à Just for Laughs, le pendant anglophone du festival d’humour, il sera entièrement numérique cette année. Les programmations des deux festivals seront dévoilées dans les prochains jours. Du 29 septembre au 10 octobre.

> Consultez le site de Juste pour rire

Festival du nouveau cinéma : Souterrain et My Salinger Year

L’édition 2020 du Festival du nouveau cinéma (FNC) sera évolutive et se déroulera tant en salle qu’en ligne. Une partie des longs et courts métrages ainsi que les œuvres nouveaux médias de la programmation seront accessibles sur la plateforme Festival Scope. En plus du volet numérique, des projections seront à l’horaire. Si l’intégralité de la programmation ne sera dévoilée qu’à la fin de septembre, on connaît d’ores et déjà les films d’ouverture et de clôture de l’édition, soit Souterrain, de Sophie Dupuis, et My Salinger Year, signé Philippe Falardeau. Le FNC a également dévoilé les titres de certaines productions québécoises attendues en première mondiale à l’occasion du festival, dont Nulle Trace, de Simon Lavoie, Il n’y a pas de faux métier, d’Olivier Godin, La contemplation du mystère, d’Albéric Aurtenèche, et Sin La Habana, de Kaveh Nabitian. Du 7 au 18 octobre.

> Consultez le site du Festival du nouveau cinéma

Pop Montréal : des concerts en chair et en os

PHOTO CATHERINE LEFEBVRE, COLLABORATION SPÉCIALE

Le chanteur Antoine Corriveau

Plusieurs salles de Montréal — le Théâtre Rialto, l’Ursa, le Ministère — accueilleront les artistes du 19e Festival de musique internationale Pop Montréal cet automne. Parmi ces musiciens, Jonathan Personne, du groupe Corridor (23 septembre), Antoine Corriveau (25 septembre), Flore Laurentienne (25 septembre), Backxwash (26 septembre) et Plants & Animals (26 septembre). Le prix des billets en salle varie de 5 à 10 $. Un volet numérique, le funhouse 2.0, offrira des déambulations virtuelles dans le Théâtre Rialto, en 2D, avec concerts diffusés en direct. Du 23 au 27 septembre.

> Consultez le site de Pop Montréal

Festival international de la littérature : en ligne, en salle et à l’extérieur !

PHOTO FRANÇOIS ROY, ARCHIVES LA PRESSE

L’autrice Audrée Wilhelmy

Le Quartier des spectacles, la Grande Bibliothèque et plusieurs salles et parcs de la métropole seront les hôtes en septembre de l’unique festival montréalais de littérature francophone. Des centaines d’écrivains et d’artistes sont attendus encore cette année pour une présentation en ligne, en salle et à l’extérieur. Le Cabaret de la Résistance, spectacle d’ouverture du festival, sera présenté le 18 septembre au Théâtre de Quat’Sous. À l’extérieur, les Cliniques éphémères de Verdun ouvriront la porte sur des installations littéraires où des artistes invités proposeront lectures et performances. En ligne, un échange entre les écrivaines Audrée Wilhelmy et Teresa Colom sera diffusé dans le cadre des rencontres Regards croisés Québec — Catalogne. La page Facebook du FIL proposera également plusieurs productions et discussions. Du 18 au 27 septembre.

> Consultez le site du Festival international de la littérature

Nuits d’Afrique : 25 concerts en salle

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, ARCHIVES LA PRESSE

Le chanteur haïtien Wesli

Nuits d’Afrique offrira cet automne 25 concerts en salle. Des artistes d’Afrique, d’Amérique latine et des Antilles y participeront, tout comme des musiciens locaux de calibre international. Ces spectacles seront réunis au sein de huit séries de concerts distinctes présentées au National, au Théâtre Fairmount, au Gesù, au Ministère, ainsi qu’au Club Balattou. Au programme de cette 34e présentation de 34 jours : Wesli, ILAM, le Gypsy Kumbia Orchestra, Nomadic Massive, Senaya et plusieurs autres. Un volet numérique est également au programme. Le Club Balattou sera central à cette initiative, dont les détails restent à être dévoilés. Du 27 septembre au 31 octobre.

Consultez le site de Nuits d’Afrique