FouKi, Dumas et Caracol étaient en spectacle samedi soir aux Francos. Résumé en images de notre virée.

Michael Deetjens La Presse

PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

FouKi, Léo Fougères de son vrai nom, avait rassemblé autour de lui des invités, dont Vendou, Koriass, Kevin Na$h et Lord Esperanza. La foule, déjà conquise, a eu droit à plus d’une vingtaine de compositions. Les spectateurs n’ont pas hésité à réciter les chansons en chœur avec le jeune rappeur. Les parapluies ont été troqués pour des briquets que les fans ont brandis à bout de bras.

PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

« Je vous trouve courageux ! », a lancé Dumas aux spectateurs en montant sur la scène Loto-Québec. À voir la réaction des fans, la pluie n’a rien enlevé à la qualité du spectacle.

PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

Passant de la nostalgie à la joie, Dumas a aisément réussi à séduire les spectateurs, ou plutôt « ses invités » comme il se plaisait à les appeler. « Je pense encore à toi parfois. Te souviens-tu vraiment de moi ? », a-t-il chanté devant une foule silencieuse et attentive, qui souhaitait apprécier chaque mot de l’auteur-compositeur-interprète. 

PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

Dumas s’est bien amusé avec son auditoire, lui laissant souvent le soin de compléter les refrains. « J’aurais besoin de la chorale de mes invités ! » Bon public, la foule a répondu à la demande avec plaisir. Reconnu pour être une véritable bête de scène, Dumas a été fidèle à lui-même hier.

PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

Plus tôt en soirée, la pluie n’avait pas eu raison de la foule qui s’était déplacée pour venir assister à la performance de Carole Facal, alias Caracol, sur la scène Bell. Sous leurs parapluies, les spectateurs ont fredonné les chansons de l’artiste et ont exécuté quelques pas de danse.

PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

Caracol a démontré, une fois de plus, toute sa créativité en offrant au public des sonorités uniques et entraînantes.