L’été commencera de fort belle façon à Montréal avec un grand concert extérieur mettant en vedette l’Orchestre Métropolitain de Montréal et son chef, Yannick Nézet-Séguin. L’événement fait partie de ceux qui inaugureront l’Espace 67, le site complètement réaménagé du parc Jean-Drapeau et qui deviendra le lieu commémoratif d’Expo 67.

Mario Girard
Mario Girard La Presse

Intitulé L’OM grandeur nature, le concert rassemblera les 77 musiciens de l’orchestre dans un programme inspiré de l’histoire des îles Sainte-Hélène et Notre-Dame. De l’histoire de ce territoire à l’ère iroquoienne, en passant par les régimes français et britannique, jusqu’aux événements plus récents comme l’Expo 67, les Jeux olympiques, La Ronde, le Grand Prix du Canada et les Floralies, ce sont plusieurs siècles qui défileront devant les milliers de spectateurs attendus.

L’Orchestre Métropolitain interprétera plusieurs grandes œuvres, dont le Boléro de Maurice Ravel, Carmen-Suite no 2 de Georges Bizet et une création spécialement conçue pour l’événement par la compositrice Alejandra Odgers, originaire de Mexico et aujourd’hui résidante de la région montréalaise.

« C’est un honneur pour nos musiciens et pour notre directeur artistique et chef principal, Yannick Nézet-Séguin, de faire vivre la musique dans ce lieu emblématique, témoin de tant d’événements marquants dans l’histoire de notre ville », a déclaré Jean R. Dupré, président-directeur général de l’Orchestre Métropolitain.

« Ce lieu vivant, hôte des plus grands rassemblements, représente bien ce qui fait de Montréal une métropole culturellement riche, dynamique et ouverte sur le monde. »

Présenté en collaboration avec la Société du parc Jean-Drapeau, cet événement fera découvrir ce lieu qui, on l’espère, favorisera les « rencontres, les échanges et les célébrations ». Outre l’allée centrale qui reliera la Biosphère et les Trois disques de Calder, on retrouvera une agora. L’endroit pourra accueillir de petites foules.

IMAGE FOURNIE PAR LE PARC JEAN-DRAPEAU

L’agora naturelle de l’Espace 67

La pierre angulaire de cet aménagement demeure toutefois l’amphithéâtre naturel qui offrira une vue spectaculaire sur la ville. Ce lieu deviendra l’écrin de grands événements tels que Osheaga. Quelques jours avant le concert de l’Orchestre Métropolitain, un autre événement inaugurera officiellement l’amphithéâtre du parc Jean-Drapeau. Les détails seront dévoilés sous peu.

Le concert que l’OM offrira au parc Jean-Drapeau s’ajoute au programme estival de la formation. Fidèle à son habitude, l’OM offrira une série de concerts dans divers arrondissements de Montréal en plus du traditionnel rendez-vous qui a lieu depuis quelques années au mont Royal, près du Chalet.

L’OM sera, par ailleurs, en concert au Festival de Lanaudière le 26 juillet dans un programme Bruckner et Beethoven en compagnie du pianiste Seong-Jin Cho.

L’OM grandeur nature, à l’Espace 67 du Parc Jean-Drapeau le 27 juin, 20 h. Entrée libre.