Des chants, des larmes, une ferveur intacte six mois après: un millier de fans ont assisté, en l'église de la Madeleine à Paris, à la messe en hommage au chanteur Johnny Hallyday, qui aurait eu 75 ans ce vendredi, l'occasion de célébrations partout en France.

Publié le 15 juin 2018
AGENCE FRANCE-PRESSE

Dehors, ils étaient quelques centaines à être restés devant les grilles fermées, frustrés mais guère véhéments de n'avoir pu pénétrer dans l'église qui ne pouvait pas accueillir plus de 1000 personnes.

Le père Bruno Horaist a commencé, sur l'air du succès Oh Marie à l'orgue, cette messe «un peu particulière» qui a duré un peu plus d'une heure à la mi-journée, à la mémoire de la star française disparue le 5 décembre des suites d'un cancer des poumons. Elle s'est finie sur Que je t'aime repris en choeur.

«Je crois que Johnny vaut bien une messe. Merci à Johnny et bien sûr à Dieu de nous avoir donné Johnny», a démarré le prêtre, avant que les choristes ne chantent le psaume 26 sur la musique du Pénitencier.

Présent dans l'assistance, le cousin de la rock-star Michael Ketcham Halliday a rendu hommage à Johnny mais également à sa femme Laeticia, ce qui a provoqué quelques huées chez les fans, vite étouffées par des applaudissements. «Je suis là aujourd'hui, car c'est essentiel que quelqu'un de la famille participe à cette cérémonie qui a été organisée par les fans, donc par les gens qui comptaient le plus pour lui», a-t-il déclaré à l'AFP.

Une statue géante

Un hommage, non religieux, avait eu lieu peu avant dans l'église. L'ensemble vocal de la Madeleine a interprété des cantiques religieux sur les airs des succès de Johnny, puis l'artiste country Chris Evans a notamment chanté Vivre pour le meilleur. Face à lui, la foule s'est mise debout, a tapé des mains, des larmes ont coulé. Tous ont crié «Johnny! Johnny! Johnny!» dans une ambiance soudainement rock'n roll.

Dehors, les gens suivaient via leurs téléphones portables la cérémonie retransmise par la chaîne de télévision BFMTV. Peut-être auront-ils vu cette scène assez surréaliste: un homme a pris le micro, expliquant avoir été «détruit après la mort de Johnny» et être «tombé dans l'alcool», avant de rencontrer «Suzanne qui (l)'a sauvé». Il a alors demandé ladite Suzanne en mariage, fondant la foule pour aller la rejoindre sous les applaudissements.

En ce 15 juin, qui fait office de «Saint-Johnny» pour tous ses admirateurs, d'autres rassemblements étaient prévus ailleurs en France.

À Marseille, son manager historique Jean-Claude Camus et l'animateur de télévision Michel Drucker devaient raconter dans l'après-midi «leur Johnny» dans le cadre du festival Des livres, des stars. Sur l'île de Saint-Barthélemy, dans les Antilles françaises, où repose la star depuis le 11 décembre, une dizaine de fans venus de métropole devaient célébrer cet «anniversaire» dans la simplicité.

Près de Viviers, un village du sud-est de la France où est enterrée la mère de Johnny, on érigera samedi une statue du chanteur de plus de trois mètres de haut.

Messages de Laura et David

Des hommages étaient visibles aussi sur les réseaux sociaux. Netflix France a notamment posté sur Twitter l'extrait d'une scène de la série Orange is the new black dont les dialogues ont été détournés avec des titres du rockeur, tel L'envie d'avoir envie.

Du côté de la famille, l'émotion s'est également affichée sur Instagram. «Ce jour, pas comme un autre, ressemble hélas à tous les autres... Tu me manques à chaque instant», a écrit son fils David Hallyday alors que Laura Smet a affiché une photo de son avant-bras tatoué d'un oiseau, avec ce message «Je t'aime».

Loin de Paris, à Los Angeles, Laeticia Hallyday et ses deux filles s'apprêtaient à recevoir des amis proches pour ce jour particulier.

Depuis le mois de mars, la veuve de la star est au coeur d'une bataille judiciaire ultra-médiatisée avec les deux aînés de Johnny qui contestent le testament américain de leur père les ayant déshérités.

Pour les fans, cette affaire écorne l'image de leur idole. Mais plus que la nouvelle audience au tribunal planifiée en novembre, tous attendent la sortie à l'automne de ce qui sera le dernier album de leur héros. Sa voix unique se fera alors de nouveau entendre presque un an après sa mort.