La nouvelle enseigne est installée depuis vendredi dernier, et elle brillera ce soir pour l'inauguration du nouvellement baptisé Théâtre Corona Virgin Mobile, avec Feist, Coeur de pirate et Kele, du groupe Bloc Party, qui sera le DJ de la soirée.

Émilie Côté LA PRESSE

La nature de ce partenariat et de cette commandite avec le promoteur evenko est surtout commerciale. «Ça ne change pas grand-chose pour le commun des mortels. Il s'agit seulement de vendre le nom comme on le fait pour le Centre Bell», explique Jacques Aubé, vice-président exécutif et directeur général d'evenko.

Depuis novembre 2011, le promoteur evenko est le gestionnaire exclusif du Corona avec un bail de location de 10 ans. La salle a eu droit à plusieurs rénovations: sonorisation et système d'éclairage modernes, un nouveau bar conçu pour accélérer le service, remise en valeur du cachet d'époque de la salle. Depuis, les Patrick Watson, Malajube, Plants and Animals, Martha Wainwright, Ariane Moffatt, Young the Giant et kd lang y ont donné des spectacles. En 2013, les Dead Kennedys, Eels, et Alt-J y monteront sur scène. «Beaucoup d'agents demandent maintenant de jouer là», souligne Nick Farkas, vice-président aux concerts et événements chez evenko.

Le Théâtre Corona, qui a fêté cet automne son 100e anniversaire, comprend 750 places. C'est moins que le Métropolis (2000 places), mais c'est comparable au Club Soda (900), au National (750) et à La Tulipe (750). En 2012, evenko y a produit quelque 135 spectacles. «On craignait que les gens trouvent que la salle est trop à l'ouest, mais finalement, c'est non», indique Nick Farkas. «Et on utilise encore les autres salles», fait valoir Jacques Aubé.

Rappelons qu'evenko est le plus gros promoteur de spectacles en ville. De Madonna à Leonard Cohen et Coldplay au Centre Bell, en passant par le Festival Osheaga, des spectacles électro à la SAT, des coproductions à Québec et le Mondial Choral de Laval, evenko a produit plus de 1000 événements (humour, variétés, sport et musique) en 2012, contre 735 en 2011. Un record qui se traduit par 2 220 334 billets vendus. «Des gens pensent qu'on américanise le Québec. Le tiers des spectacles produits l'étaient pour des artistes du Québec», signale Jacques Aubé.

Parmi les faits saillants et les succès de la dernière année: le Festival Heavy MTL, la tournée de Sugar Sammy, le dernier tour de piste de Saltimbanco du Cirque du Soleil au Centre Bell, et les comédies musicales Wicked et Mary Poppins. Il y a aussi l'appel d'offres remporté à Laval pour devenir le gestionnaire de la Place Bell en 2015 (projet qui a mené à une controverse), dont l'amphithéâtre comptera 10 000 sièges. «Une ville comme Laval mérite une salle d'envergure», dit Jacques Aubé.

Les Montréalais devront-ils prendre le métro jusqu'à Laval au lieu du Centre Bell pour voir un spectacle à grand déploiement? «On va faire les deux, ou un spectacle au début et un autre à la fin de la tournée, répond Jacques Aubé. Mais parfois, il y a des conflits d'horaire au Centre Bell à cause du hockey ou d'autres artistes.»

Quant à Osheaga, le festival a affiché complet à 40 000 festivaliers par jour, dont 65% de touristes. Pour l'instant, pas question de vouloir prendre de l'expansion, mais plutôt de fignoler l'expérience du festivalier et la circulation sur le site aggrandi. Et la notoriété de l'événement aide les programmateurs. À pareille date l'an dernier, seulement 10% de la programmation était confirmée sept mois avant le festival. À l'heure actuelle, c'est plus de 60%. «C'est très rassurant», dit Nick Farkas.

En 2013, les grosses tournées de Rihanna, Bon Jovi et Muse passeront par le Centre Bell. Nick Farkas surveille aussi celles de Bruno Mars, Alicia Keys... et Black Sabbath!

En rafale

> C'est le 15 janvier que le rappeur A$AP Rocky sortira son premier album officiel, Long.Live.A$AP, qui comprend de multiplies collaborations, dont celles de Florence Welch, Danger Mouse, Skrillex, Santigold, Big K.R.I.T. et Yelawolf.

> Bande à part diffusera une émission spéciale de fin du monde, vendredi soir, avec Mononc' Serge et Les Trois Accords. À 21h. Si jamais c'était la dernière émission de radio de tous les temps...

Sorties de la semaine

> Fade, Yo La Tengo

> Non Stop, Tiga

> Trouble Man: Heavy is the Head, T.I.