Ce soir, les Denis Drolet, Sébastien Dubé et Vincent Léonard, animeront pour la première fois l'Autre Gala de l'ADISQ. Le duo d'humoristes, lauréat d'un Félix pour son premier spectacle d'humour en 2004, célèbrera donc la grande fête de la musique dès 19h30, en direct du Théâtre St-Denis, en promettant au public une soirée à la fois burlesque et absurde.

Publié le 22 oct. 2012
Stéphanie Vallet LA PRESSE

Q Vous animerez ce soir pour la première fois l'Autre Gala de l'ADISQ. Êtes-vous à un tournant de votre carrière?

R On ne voit pas ça vraiment comme un tournant, mais plutôt comme un beau défi et une expérience de plus dans notre bagage. L'animation, c'est quelque chose avec laquelle on est très à l'aise, étant donné qu'on joue des personnages, et de pouvoir animer une soirée aussi géniale que l'Autre gala, pour nous, c'est du bonbon.

Q Avez-vous dû adapter votre humour pour mieux célébrer la fête de la musique?

R On a choisi de délaisser le côté trash et de miser sur le côté burlesque et absurde des Denis. Il n'y aura pas d'autres personnages, à part bien sûr notre danseur JUST-TO-BUY-MY-LOVE, qui sera responsable de remettre les trophées aux artistes. On le verra aussi dans quelques sketchs avec nous.

Q Quelle place occupe la musique dans votre vie?

R Elle occupe une place majeure. On est des grands consommateurs de musique. C'est notre plus grande passion. On adore plusieurs styles, de Tom Waits à Gilles Vigneault, mais on en déteste beaucoup aussi...