La billetterie américaine Ticketmaster devrait se voir sommée de rembourser des centaines de fans de Bruce Springsteen, qui n'avaient jamais reçu des billets achetés sur internet, a annoncé mercredi le Wall Street Journal.

Mis à jour le 17 févr. 2010
AGENCE FRANCE-PRESSE

La Commission fédérale du commerce (FTC) a annoncé mercredi qu'elle ferait une annonce jeudi au sujet d'un important groupe de divertissement, qu'elle n'a pas identifié.

L'affaire porte sur un concert organisé en mai 2009 à Washington, pour lesquels des fans du chanteur, qui avaient acheté des billets sur le site TicketsNow.com, s'étaient plaints de ne les avoir jamais reçus.

Spécialisé dans la revente de billets épuisés de concerts ou de spectacles, TicketsNow appartient à TicketMaster.

Si elle est confirmée, la sanction de la FTC interviendra un mois après le feu vert donné par le ministère américain de la Justice à la fusion entre TicketMaster et l'organisateur de spectacles Live Nation, qui a débouché sur la formation d'un géant du secteur, Live Nation Entertainment.

Il y a un an ce projet de fusion avait suscité une réaction indignée de Bruce Springsteen, qui s'alarmait d'une situation de «quasi monopole dans la billetterie de concerts», selon un message rapporté à l'époque par le magazine spécialisé Rolling Stone.

À l'époque M. Springsteen avait accusé TicketMaster de réorienter ses fans directement sur TicketsNow pour vendre les billets plus cher.

Selon le Wall Street Journal, Ticketmaster chercherait aujourd'hui à céder TicketsNow, qu'il avait acheté 265 millions de dollars en 2008.