Source ID:; App Source:

Dany Placard, un trip à deux

Dany Placard... (Photo Robert Skinner, La Presse)

Agrandir

Dany Placard

Photo Robert Skinner, La Presse

Philippe Renaud
La Presse

Une guitare, un banjo, quatre micros et une petite scène tapie au fond d'un bar, d'un café. C'est tout ce que ça prend pour que résonnent les chansons country-folk aigres-douces de Dany Placard, accompagné de main de maître par le multi-instrumentiste Toots MacBeth. Moments d'intensité recueillis pour la postérité sur un CD/DVD simplement intitulé Placard MacBeth.

C'est qu'il a un faible pour les duos, Dany Placard. On pourrait croire que Placard MacBeth est-il une suite logique de l'excellent Hudon-Placard paru en 2007, album de chansons country enregistrées avec l'ami Carl-Éric Hudon? «Pas du tout, dit Dany Placard. On l'a fait à deux, cet album-là, et je voulais que le nom de Toots soit écrit sur le disque. Le titre allait de soi.»

 

Francis «Toots» MacBeth, musicien montréalais spécialisé dans les racines nord-américaines - blues, bluegrass, folk - et membre du groupe Caloon Saloon, a rejoint l'orchestre de Dany Placard il y a près d'un an. «Je l'avais invité pour jouer une track de banjo sur une chanson, pis ç'a tout de suite cliqué. Ce gars-là m'a fait écouter plein d'affaires; j'écoutais déjà de la vieille musique, du country avec des yodles, mais lui, il connaît ça à fond. Le trad américain n'a pas de secrets pour lui.»

«On s'est fait demander de donner des concerts en duo», raconte Placard. Sans les Michel-Olivier Gasse et Jean-François Mineau qui complètent l'orchestre. «Pis c'était vraiment trippant.» Placard avec sa guitare et ses chansons arrache-coeur qui sentent le foin et l'huile à moteur; Toots avec son dobro ou son banjo. «Je lui ai dit: ça te tente-tu d'enregistrer ça? C'est pas compliqué, t'as qu'à te promener avec ton ordinateur, à brancher ça dans la console et ça enregistre. Et tant qu'à faire, on a filmé certains spectacles. Chez Indica, ils ont un gars qui s'occupe de la vidéo.»

Les scènes, les cafés, les petits bars sont autant de théâtres pour ces histoires que sait si bien conter, avec sa langue particulière, Dany Placard. Dépouillée d'une basse et d'une batterie, les chansons gagnent en authenticité - ce qui n'est pas peu dire, connaissant le style intimiste, à coeur ouvert, du musicien.

«Ce qui justifie ça, c'est qu'on trippait à faire ces spectacles. Ce n'est surtout pas parce que j'en étais rendu là dans ma carrière, à faire un disque live...» Reste que ce disque a des airs de fin de cycle: dès la fin du mois d'octobre, Dany Placard retourne en studio pour son prochain album.

Retour aux univers de ballades country grises, de peines d'amour et de moteurs qui lâchent... «Vraiment pas! prévient Placard. Cette fois, ce sera l'histoire de 10 femmes différentes. Une journée dans la vie de ces femmes», autant de personnages colorés et différents qui vont rafraîchir l'univers de Placard.

Musicalement, aussi, l'auteur-compositeur-interprète s'en va ailleurs. «Il n'y aura plus de cuivres, ni de cordes. On va enregistrer ça live, à quatre, mais on va rajouter des échantillons de percussions. Et je passe plus de temps à jouer du Wurlitzer que de la guitare.»

Profitons alors du Placard MacBeth country avant de tomber dans l'inconnu!

COUNTRY

DANY PLACARD

Placard MacBeth

INDICA

 




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer