Le RockFest est mort, vive le festival Montebello Rock !

PIERRE-MARC DURIVAGE LA PRESSE

Alex Martel avait laissé entendre dès l'été dernier que son festival allait changer de formule, sinon d'endroit, mais il s'est vite rendu compte que les gens tenaient à venir à Montebello pour célébrer le rock lourd, le punk et le métal. 

« Le petit village devient un gros party, tout le monde est ami, les gens se déguisent, révèle le promoteur. J'ai décidé de miser là-dessus pour que les habitués puissent venir s'amuser comme chaque année. »

Il sera donc encore une fois possible de réserver son emplacement de camping, mais non plus pendant trois jours, car le festival a été ramené à deux (14 et 15 juin).

Il n'y aura plus que deux scènes que se partagera une trentaine de groupes. 

« L'ancienne formule ne fonctionnait plus financièrement et j'avais moins de temps à consacrer à l'organisation, admet Martel. Aussi, je voulais revenir à un événement à échelle humaine. Il y a quelques années, c'était devenu un véritable marathon ; les bands jouaient moins longtemps sur cinq scènes, les gens couraient littéralement d'un endroit à l'autre. »

Alex Martel reste discret sur les groupes qui seront à l'affiche cet été. La programmation complète sera dévoilée à la fin du mois de mars.

 - -> www.montebellorock.com