Après Leonard Cohen, voilà que Jean Paul Riopelle aura lui aussi sa murale, réalisée cette fois par nul autre que Marc Séguin.

Publié le 11 août
Silvia Galipeau
Silvia Galipeau La Presse

La Ville de Montréal y consacrera 200 000 $. L’inauguration, au 625, rue Milton, prévue cet automne, donnera aussi le coup d’envoi des célébrations du 100e anniversaire de naissance de l’artiste peintre.

« L’art mural est un moyen extraordinaire de démocratiser l’accès à la culture et d’embellir notre ville et qui de mieux placé que Marc Séguin pour faire découvrir son œuvre à la population montréalaise », a déclaré la mairesse Valérie Plante, par voie de communiqué.

Rappelons qu’un concours avait été lancé l’an dernier, par la Fondation Jean Paul Riopelle et l’organisme MU.

« Nous nous réjouissons d’autant plus à l’idée que le peintre québécois de renommée mondiale Marc Séguin, pour qui Riopelle demeure une source inépuisable d’inspiration, ait été retenu pour réaliser cette fresque qui viendra marquer pour les générations à venir le paysage de la métropole natale de l’artiste, a ajouté la directrice générale de la Fondation Jean Paul Riopelle, Manon Gauthier. Quelle façon extraordinaire, alors que Marc Séguin rendra hommage à son idole à sa manière, d’amorcer les célébrations du centenaire de Riopelle qui débuteront dès cet automne ! »