(La Haye) Une lettre d’intention a été signée mercredi entre les Pays-Bas et la famille Rothschild pour la vente du Porte-Étendard de Rembrandt, pour lequel l’État néerlandais est prêt à payer 150 millions d’euros (215 millions $), a confirmé le ministère de la Culture.

Mis à jour le 8 déc. 2021
Agence France-Presse

Si le Parlement accepte de débloquer cette somme, l’œuvre sera donc « pour la première entre les mains des Pays-Bas », a déclaré à l’AFP Michiel Hendrikx, porte-parole du ministère de la Culture, qui s’est dit « optimiste » quant au soutien des députés.

« C’est une opportunité unique » d’acquérir un dernier Rembrandt de ce calibre, a-t-il ajouté, se réjouissant que les Pays-Bas soient « parvenus à la saisir ».

Paris avait annoncé mardi que l’œuvre, classée « trésor national » en France et estimée à 165 millions d’euros (236 millions $), allait pouvoir être remise sur le marché de l’art, l’État français ayant finalement renoncé à son acquisition.

« Le Porte-Étendard est l’un des chefs-d’œuvre absolus de Rembrandt et est inextricablement lié à l’histoire des Pays-Bas », a déclaré dans un communiqué le ministère néerlandais de la Culture.

« Pendant des siècles, le chef-d’œuvre a été en possession privée, notamment par le roi d’Angleterre et depuis 1844 par la famille De Rothschild », a-t-il poursuivi.

Ce tableau, un autoportrait peint en 1636 à l’âge de 30 ans par le peintre hollandais, appartient à des propriétaires privés, membres de la famille Rothschild, qui souhaitent le vendre.

L’achat sera une combinaison de financements publics et privés. L’Association Rembrandt versera 15 millions d’euros et le Fonds Rijksmuseum 10 millions d’euros.

« Après un voyage de plusieurs siècles, le Porte-Étendard rentre maintenant chez lui pour de bon », s’est réjoui la ministre néerlandaise de la Culture, Ingrid van Engelshoven, citée dans le communiqué.

« Depuis des générations, on rêve de ramener le Porte-Étendard dans notre pays », a déclaré Taco Dibbits, directeur du Rijksmuseum d’Amsterdam, qui abrite 22 des quelque 340 peintures de Rembrandt.

« La qualité et le fait que ce tableau marque la percée artistique de Rembrandt en fait une œuvre sans équivalent du maître », a ajouté M. Dibbits.