Des sculptures en bois de Harvey John, vendues comme des œuvres d’art haïda authentiques à des boutiques de galeries et de musées en Colombie-Britannique, ont été créées par un artiste non autochtone. Selon le site Art News, Steve Hoffman, un marchand d’art de la vallée du Fraser, a admis que Harvey John était un pseudonyme et qu’il a vendu de l’art autochtone frauduleux.

Luc Boulanger
Luc Boulanger La Presse

Le Musée d’anthropologie de l’Université de la Colombie-Britannique et l’Audain Art Museum à Vancouver font partie des clients dupés. Le Musée d’art Audain a déclaré qu’il avait acheté les œuvres « de bonne foi d’un fournisseur dont le produit était respecté dans la communauté artistique de la Colombie-Britannique », et qu’il avait « immédiatement rompu les liens » avec le fournisseur.

Dans une entrevue avec le réseau CBC, Steve Hoffman a admis qu’il avait délibérément induit ses clients en erreur et qu’il a payé une compensation financière aux magasins qu’il a trompés. Il a refusé de révéler la vraie identité de l’artiste.