Le Musée des beaux-arts de Montréal a annoncé mardi avoir reçu trois affiches signées Henri de Toulouse-Lautrec : La revue blanche, May Milton et Divan japonais, des lithographies réalisées entre 1893 et 1895.

Jean Siag
Jean Siag La Presse

Le donateur, qui a préféré ne pas être nommé, a fait don cette semaine de ses valeureuses affiches qui témoignent de la Belle Époque de Paris. Elles s'ajoutent à la collection du musée qui possède quatre estampes, une affiche et un album de huit lithographies de Toulouse-Lautrec.

La revue blanche est une affiche publicitaire destinée à une revue littéraire d’avant-garde ; May Milton est le portrait d’une artiste britannique qui devait se produire au Moulin Rouge ; tandis que Divan japonais illustre l’intérieur d’un cabaret de music-hall. La chanteuse et danseuse Jane Avril est assise à côté du critique Édouard Dujardin.

Toulouse-Lautrec aurait créé une trentaine d’affiches au total. Selon la maison Sotheby’s, Divan japonais serait évalué entre 8000 et 12 000 livres sterling (entre 13 700 $ et 20 600 $ CAN).

Il y a six ans, Moulin Rouge — La Goulue avait été vendue aux enchères à Londres (par la Maison Christie’s) pour une somme de 388 000 euros (plus de 604 000 $ CAN), un record pour une affiche du peintre, illustrateur et graveur de Montmartre.

En 2016, le Musée des beaux-arts de Montréal avait exposé une centaine d’estampes et affiches de Toulouse-Lautrec, qui a illustré merveilleusement les cabarets, cirques, théâtres et bordels parisiens.