La fondatrice et directrice générale du musée Pointe-à-Callière, Francine Lelièvre, quittera ses fonctions en début d’année prochaine, a appris La Presse.

Jean Siag Jean Siag
La Presse

« Francine, en raison de son âge, nous a demandé de voir à sa succession, ce que le conseil est en train de faire, a confirmé le président du C. A., MDaniel Desjardins. Mais c’est uniquement en raison de son âge et à sa demande, sinon, le conseil est unanime, on aurait bien voulu la garder », a-t-il insisté.

Le processus de recherche est entamé et un chasseur de têtes a été engagé, nous a dit MDesjardins, qui espère trouver un remplaçant à Mme Lelièvre « en début d’année prochaine ».

Francine Lelièvre, qui est âgée de 74 ans, a fondé le musée Pointe-à-Callière, cité d’archéologie et d’histoire de Montréal en 1992.

« Elle a eu une carrière exemplaire, nous a dit MDaniel Desjardins. Elle a permis au Musée Pointe-à-Callière de jouer dans la cour des grands, “to punch above its weight”, selon son expression, et d’avoir une reconnaissance internationale, et elle a toujours eu l’appui du conseil. »