Pas besoin de réservation ni d’acheter des billets à l’avance pour visiter l’installation Village Motel, exposition tonique et ludique présentée à la Galerie blanc, galerie à ciel ouvert située au cœur du Village, à Montréal.

Luc Boulanger Luc Boulanger
La Presse

Cet évènement, initiative de la Société de développement commercial du Village et de l’arrondissement de Ville-Marie, rassemble une quarantaine d’œuvres qui portent à la fois un regard critique et amusant sur la culture populaire, tout en interrogeant nos standards de beauté. Les artistes participant à cette exposition en plein air s’inspirent aussi du vedettariat hollywoodien et de la culture « drag » LGBTQ+.

  • Peu importe l’heure de la journée ou les conditions météo, les visiteurs peuvent déambuler dans la salle à ciel ouvert afin de découvrir et de contempler les œuvres originales des artistes. Évidemment, des mesures sanitaires sont mises en place pour s’assurer de la sécurité de chacun.

    PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

    Peu importe l’heure de la journée ou les conditions météo, les visiteurs peuvent déambuler dans la salle à ciel ouvert afin de découvrir et de contempler les œuvres originales des artistes. Évidemment, des mesures sanitaires sont mises en place pour s’assurer de la sécurité de chacun.

  • « J’invite les Montréalaises et les Montréalais à venir visiter cette nouvelle proposition artistique qui leur est faite alors que, plus que jamais, nous avons besoin d’un peu d’art dans nos vies », a dit Valérie Plante lors du lancement de l’exposition, mardi après-midi.

    PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

    « J’invite les Montréalaises et les Montréalais à venir visiter cette nouvelle proposition artistique qui leur est faite alors que, plus que jamais, nous avons besoin d’un peu d’art dans nos vies », a dit Valérie Plante lors du lancement de l’exposition, mardi après-midi.

  • Remettant en cause les principes et diktats de beauté qui dominent l’écosystème, les artistes se penchent sur une culture qui carbure au miroir déformant, en exagérant au maximum ses propres normes.

    PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

    Remettant en cause les principes et diktats de beauté qui dominent l’écosystème, les artistes se penchent sur une culture qui carbure au miroir déformant, en exagérant au maximum ses propres normes.

  • Selon les organisateurs, cette quatrième édition est l’une des plus importantes offres artistiques proposées aux Montréalais cette année.

    PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

    Selon les organisateurs, cette quatrième édition est l’une des plus importantes offres artistiques proposées aux Montréalais cette année.

  • « Les commerçants du Village sont fiers d’y présenter une exposition de calibre international, en plus d’une série d’initiatives artistiques afin de rendre l’artère commerciale des plus attrayantes », indique Yannick Brouillette, directeur général de la Société de développement commercial du Village.

    PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

    « Les commerçants du Village sont fiers d’y présenter une exposition de calibre international, en plus d’une série d’initiatives artistiques afin de rendre l’artère commerciale des plus attrayantes », indique Yannick Brouillette, directeur général de la Société de développement commercial du Village.

  • Il est possible de visiter l’exposition Village Motel à la Galerie blanc, située à l’intersection des rues Sainte-Catherine Est et Wolfe, jusqu’au 30 avril 2021.

    PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

    Il est possible de visiter l’exposition Village Motel à la Galerie blanc, située à l’intersection des rues Sainte-Catherine Est et Wolfe, jusqu’au 30 avril 2021.

1/6
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •