(Londres) Pour encourager le port du masque face au nouveau coronavirus, Banksy a récemment peint des rats dans le métro de Londres. Mais des équipes de nettoyage les ont effacés sans savoir qu’il s’agissait d’une œuvre du célèbre artiste britannique, a indiqué mercredi la BBC.

Agence France-Presse

Banksy a posté mardi sur son compte Instagram une vidéo dans laquelle on voit un homme vêtu d’une combinaison blanche, qui pourrait être l’artiste lui-même, dessiner des rats — son animal fétiche — dans un métro, le visage caché par un masque, une casquette et des lunettes de protection.

L’œuvre de l’artiste, dont l’identité n’est pas connue, est intitulée Si tu ne portes pas de masque, t’as rien compris. Elle met notamment en scène un rat éternuant ou un autre ayant le museau recouvert d’un masque.

Selon la BBC, quand l’œuvre a été dévoilée sur Instagram, elle avait déjà été effacée par les équipes de nettoyage de Transport for London (TfL), l’opérateur des transports en commun de la capitale britannique, qui « ignoraient » qu’elle était de Banksy.

« Elle a été traitée comme n’importe quel autre graffiti sur le réseau », a indiqué une source au sein de TfL citée par le groupe audiovisuel public. « Le travail des équipes de nettoyage est de faire en sorte que le réseau soit propre, particulièrement dans le climat actuel ».

Interrogé par l’AFP, TfL a indiqué que « l’œuvre a été retirée il y a quelques jours en raison de notre politique stricte anti-graffiti ».

« Nous aimerions offrir à Banksy l’occasion de réaliser une nouvelle version de son message pour nos clients dans un lieu approprié », a ajouté un porte-parole.