(Paris) L’artiste français JR et des élèves de l’école de cinéma créée par le réalisateur Ladj Ly ont réalisé, dans la nuit de lundi à mardi à Paris, une immense fresque en hommage à l’Américain George Floyd et à Adama Traoré, un jeune Français noir décédé lors de son interpellation en 2016.

Agence France-Presse

« La fresque est là pour rendre hommage à Adama et George Floyd », a déclaré Ladj Ly, le réalisateur des Misérables, couronné aux Césars, qui était présent lors de la conférence de presse organisée devant la fresque par le comité de soutien d’Adama Traoré.

Le décès de George Floyd, Afro-Américain de 46 ans tué le 25 mai à Minneapolis par un policier blanc, a soulevé une indignation mondiale sans précédent et est devenu le symbole des violences policières.

Connu à travers le monde pour ses collages — des favelas de Rio aux Territoires palestiniens en passant par le Panthéon — l’artiste JR a réalisé la fresque sur les murs d’un bâtiment du 10e arrondissement parisien avec des élèves de l’école de cinéma Kourtrajmé. Cet immense collage en noir et blanc représente deux yeux séparés d’une fissure.

« Cette fresque fait écho à la marche du 2 juin, le visage de George Floyd, le visage d’Adama Traoré », a dit Assa Traoré, lors d’un point presse pour réclamer « la convocation devant la justice des gendarmes » qui ont procédé à l’interpellation de son petit frère.

Le 2 juin, à l’appel de la famille du jeune homme, plus de 20 000 personnes avaient manifesté devant le tribunal de grande instance de Paris. Samedi, ce sont plus de 23 000 personnes qui ont défilé à travers la France pour dénoncer les violences policières et réclamer « justice pour tous ».

De nouveaux rassemblements et hommages sont prévus mardi dans le pays pour saluer la mémoire de George Floyd, au moment où auront lieu ses obsèques à Houston au Texas.