Source ID:67e25f6c-9870-4a5e-a024-857f0ffccf56; App Source:alfamedia

Aquil Virani célèbre la diversité des femmes

Demain et samedi, au pavillon Morrice de l'Université McGill, l'artiste visuel Aquil Virani et Imago Theatre organiseront cinq rencontres avec le public pour célébrer 12 femmes inspirantes d'ici et d'ailleurs. Un rendez-vous avec la peinture et la diversité des femmes.

Bochra Manaï est au Québec depuis neuf ans. Elle est née en Tunisie et a vécu une partie de sa jeunesse en France. Chercheuse et enseignante dans les domaines de l'identité, de l'immigration et de la radicalisation, elle est titulaire d'un doctorat sur l'ethnicité maghrébine à Montréal.

Actuellement, cette femme de 35 ans fait bénéficier la communauté de Montréal-Nord de son expérience en participant à une Table de concertation jeunesse qui vient d'être créée dans le but de mieux représenter les «minorités» au sein de la Ville de Montréal.

La personnalité et le parcours de Bochra Manaï forment un des 12 portraits de femmes que l'artiste Aquil Virani a réalisés pour son corpus CélébronsLa (CelebrateHer). Les autres femmes se nomment Zébida Bendjeddou, Clare Byarugaba, Dorothy Dixon Williams, Shweta Khare, Kama La Mackerel, Kathy Malas, Natalie Ramsay, Romita Sur, Naomi Tatty, Joannie Verreault et Rachel Zellars.

Elles viennent du Canada (la plupart du Québec et une du Nunavut), de l'Ouganda et des États-Unis. Elles sont anglophones, francophones ou bilingues, et toutes choisies pour leurs qualités d'âme. 

Des femmes différentes

Pour CélébronsLa, Aquil Virani souhaitait faire découvrir des femmes à l'identité particulière, pour parler des différences chez les femmes. Mais comment choisir des différences? Il a envoyé des requêtes un peu partout pour qu'on lui suggère des noms de femmes qui font une différence dans leur milieu. Il a reçu une cinquantaine de suggestions et a conservé 12 noms.

«Quand on considère la femme dans le domaine de l'art, elle est souvent blanche, mince, hétérosexuelle et issue de la classe moyenne. Les 12 femmes de CélébronsLa sortent de la norme. Deux sont originaires de pays musulmans, l'une est voilée, l'autre pas. Il y a une autochtone et une transsexuelle. Des célibataires, d'autres mariées. Toutes ont des histoires particulières.» 

Ces femmes, dont certaines se rencontreront pour la première fois demain, Aquil Virani ne les a pas choisies pour qu'elles soient «compatibles». Mais toutes ont accepté de participer à son projet qui célèbre leur diversité et leur besoin de se battre pour leurs droits.

Mosaïque des 12 femmes qui participent au projet... (Photo fournie par Aquil Virani) - image 2.0

Agrandir

Mosaïque des 12 femmes qui participent au projet CélébronsLa (CelebrateHer). De gauche à droite et de haut en bas: Zébida Bendjeddou, Clare Byarugaba, Dorothy Dixon Williams, Shweta Khare, Kama La Mackerel, Kathy Malas, Bochra Manaï, Natalie Ramsay, Romita Sur, Naomi Tatty, Joannie Verreault et Rachel Zellars

Photo fournie par Aquil Virani

Artiste social

Aquil Virani est un artiste engagé, fasciné par les questions sociales et la richesse de la diversité. Une diversité qu'il incarne lui-même, avec des origines française, indienne et tanzanienne. Il a déjà été récompensé pour ses initiatives remplies d'humanité, notamment avec le prix Applied Arts en 2016 pour son oeuvre Autoportrait du Canada et avec le prix d'Artiste pour la paix 2018, qui lui a été remis en avril dernier à Montréal.

«En tant que féministe, mon intérêt pour les enjeux qui concernent les femmes découle de mes relations personnelles avec les femmes, dont ma mère [chef de famille] monoparentale, ainsi que de mon adhésion à des valeurs comme l'égalité, la justice sociale et les droits de la personne, dit-il. Je suis déterminé à contribuer concrètement et activement à des changements sociaux par ma pratique artistique.»

CélébronsLa comprend les 12 peintures de ces femmes réalisées par Aquil Virani. Et un documentaire sonore de 30 minutes qui traite de féminisme, de questions de genre, d'identité et de militantisme. Un documentaire signé par l'auteure dramatique Erin Lindsay et la metteure en scène Micheline Chevrier, d'Imago Theatre.

CélébronsLa est une sorte de spectacle qui sera présenté cinq fois, demain et samedi, à des heures précises. Une fois les visiteurs arrivés, les portes seront fermées afin qu'ils puissent apprécier les portraits et l'oeuvre sonore qui constitue un micro tendu pour des femmes évoquant leur vécu. Cette combinaison artistique délicate, qui ne donne pas toute la place aux artistes, a beaucoup plu à la chercheuse Bochra Manaï.

«J'ai aimé collaborer avec Aquil Virani, car il a une lecture fine et sensible des enjeux qui concernent les femmes. Sa perspective féministe est très appréciée. Ce type de projet permet de transformer le regard et de se rendre compte que les combats des femmes sont multiples.» 

Après les présentations de demain et samedi, le projet ne sera pas clos pour autant. Les 12 vidéos racontant les histoires de ces femmes et des informations additionnelles (notamment sur les quelque 50 femmes présélectionnées) seront accessibles à partir du 29 juin sur le site imagotheatre.ca.

_______________________________________________________________________________

CélébronsLa (CelebrateHer), d'Aquil Virani et Imago Theatre, demain, à 14 h, 16 h et 18 h précises, ainsi que samedi, à 17 h et 19 h précises, au pavillon Morrice de l'Université McGill (3485, rue McTavish, Montréal). En anglais et en français.




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer