Des experts italiens ne peuvent affirmer avec certitude que des ossements découverts dans une église de Florence sont ceux d'une noble de la Renaissance qui aurait, croient certains, servi de modèle à la Joconde de Léonard de Vinci.

Publié le 24 sept. 2015
ASSOCIATED PRESS

Les chercheurs ont expliqué aux journalistes, lors d'une conférence de presse à Florence, jeudi, que des analyses avaient révélé que l'un des trois fragments d'os était compatible avec la période dans laquelle est décédée Lisa Gherardini. Des documents historiques indiquent qu'elle a été enterrée dans un couvent de Florence en 1542.Le chercheur principal, Silvano Vinceti, a ajouté que seuls quelques ossements ont été découverts et qu'on n'a pas trouvé le crâne, ce qui aurait pu aider à déterminer si la femme avait pu être le modèle de la Joconde, actuellement exposée au Louvre, à Paris.

Les historiens de l'art ne s'entendent pas sur l'identité du modèle au sourire énigmatique. Certains croient que l'artiste a en fait utilisé un modèle masculin.