Les centaines de femmes autochtones disparues et assassinées sont honorées dans le cadre d'une exposition itinérante présentant des ornements de mocassins.

Publié le 21 mars 2014
LA PRESSE CANADIENNE

L'exposition, intitulée Walking With Our Sisters, a entamé à Winnipeg une tournée nord-américaine qui durera sept ans.

L'installation est composée d'un peu plus de 1700 paires d'ornements de mocassins.

Certains ornements ont été réalisés par des enfants et comprennent des inscriptions comme «amour» et «espoir», tandis que d'autres sont de complexes broderies de perles rappelant le visage d'une victime.

L'artiste métisse Christi Belcourt a imaginé ce projet pour rendre hommage aux quelque 800 femmes autochtones portées disparues ou assassinées au Canada depuis 20 ans.

Elle souligne que les ornements ne sont pas cousus à des mocassins, afin d'illustrer les vies interrompues de toutes ces femmes.

L'exposition devrait s'arrêter cette année au Manitoba, en Ontario et en Saskatchewan, avant de se rendre aux États-Unis et à Ottawa.