Deux grandes sculptures satiriques en bronze de l'artiste québécois Marc André Jacques Fortier ont récemment fait leur apparition devant l'édifice du 500 Place d'Armes, à Montréal.

Publié le 21 août 2013
LA PRESSE CANADIENNE

L'une montre un homme avec un air condescendant, déhanché, faisant face à l'Église Notre-Dame, portant un petit chien anglais.

L'autre, un coin de rue plus loin, montre une femme au regard frustré, également, déhanchée portant un petit caniche français.

Né à Montréal en 1961, Marc André Jacques Fortier oeuvre comme artiste autodidacte depuis 1986. Ce peintre et sculpteur a participé à diverses expositions au Canada et à l'étranger, se démarquant par des peintures festives et colorées et des sculptures de bronze.

Face au désordre, à la surconsommation et à l'incertitude de la société contemporaine, il questionne les acteurs que nous sommes avec ironie et sarcasme.

On lui doit notamment des sculptures des légendes du hockey Howie Morenz, Maurice Richard, Jean Béliveau et Guy Lafleur, réalisées pour le Centre Bell de Montréal.