Le CRTC a rejeté la plainte du journaliste et auteur canadien anglais Ian Halperin contre l'émission Tout le monde en parle, diffusée à Radio-Canada le 11 avril dernier.

LA PRESSE

L'auteur des biographies de Brad Pitt et Angelina Jolie, de Michael Jackson et de Guy Laliberté, disait avoir été ridiculisé et traité injustement lors de son passage à l'émission.

L'auteur, de religion juive, affirmait avoir fait l'objet de blagues antisémites et racistes. Dans sa décision, le CRTC donne raison à Radio-Canada.

«Le contenu de l'émission, plus particulièrement votre entrevue, se situe dans les paramètres acceptables de la liberté d'expression accordée aux diffuseurs, écrit l'organisme fédéral. Nous croyons que le programme était équilibré, et nous n'avons trouvé aucune preuve soutenant les allégations selon lesquelles vous avez été ridiculisé ou avez fait l'objet de préjugés.»

Évoquant la formule d'autorisation que doivent signer les invités avant l'enregistrement de Tout le monde en parle, le CRTC ajoute que ceux-ci «doivent avoir conscience que l'animateur, Guy A. Lepage, aura préparé des questions qui peuvent à l'occasion s'avérer embarrassantes».