Lors de la 16e Avant-Première Bénéfice du Salon de l’Auto de Montréal (SIAM), qui avait lieu le 16 janvier dernier au Palais des Congrès de Montréal, 908 700$ ont été recueillis pour six fondations hospitalières du Grand Montréal.

La Presse

Depuis 2005, l’événement a permis d’amasser un peu plus de huit millions$ pour ces fondations. Il s’agit d’un engagement philanthropique de la part de la Corporation des concessionnaires automobiles du Québec. L’Avant-première bénéfice est également une démonstration du grand potentiel que recèle la collaboration entre fondations.

« Nous sommes tellement fiers du résultat ! Pour la Fondation Cité de la Santé, participer à cet événement aux côtés de ces cinq grandes fondations, contribue à la réalisation de notre objectif commun : financer les soins et services offerts en santé dans nos milieux respectifs. Nous croyons que de telles collaborations sont profitables pour toutes et tous, mais surtout, pour les bénéficiaires », a dit André Malacket, directeur général de la Fondation Cité de la Santé.

Étaient également présents François Boisvert, président SIAM, le comédien Pierre-François Legendre, porte-parole de l’événement ainsi que des représentants des fondations : Francine Senécal (Institut de gériatrie de Montréal), Paul Bergeron (Fondation de l’Hôpital du Sacré-Cœur), Robert Sévigny (Fondation de l’Hôpital Pierre Boucher), Alain Giniac Jr. (Fondation de l’Institut de cardiologie de Montréal), Enrico Lamorte (Fondation de l’Hôpital Santa Cabrini) et Louis Gaudreau (Fondation Cité de la Santé).

La Fondation Cité de la Santé tient à remercier les quelque 5000 personnes qui se sont procuré des billets pour l’événement, ses partenaires corporatifs, bénévoles et donateurs.

La Fondation Cité de la Santé a pour mission de contribuer à l’amélioration des soins et des services du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Laval. Depuis 40 ans, elle permet l’acquisition d’équipement médical, améliore la qualité de vie des bénéficiaires, participe à la recherche et à l’enseignement, permet le développement de compétences et la formation du personnel soignant et permet l’amélioration des infrastructures.