Le 15 novembre dernier, à la Salle des pas perdus de la Gare Windsor, se tenait le 25e Grand Festin d’huîtres, qui a permis d'amasser la somme de 435 941$ pour soutenir la mission de prévention des risques liés aux toxicomanies chez les adolescents de la Fondation Jean Lapointe.

La Presse

Ce dîner d'affaires a attiré 700 invités, qui ont participé à des activités de réseautage.

Le président d’honneur de cette 25e année, Jonathan Durocher, président Banque Nationale Investissements, en était à sa troisième année consécutive à titre de président d’honneur de l’événement. Après avoir dansé la salsa en 2017 et s’être transformé en Michael Jackson en 2018, M. Durocher, accompagné de Jean-François Renaud, associé et cofondateur d’Adviso, s’est surpassé en luttant littéralement pour la cause.

« C’est une grande fierté pour moi d’être impliqué dans cet événement pour une troisième année consécutive. Nous tentons toujours d’offrir une performance hors du commun et on s’est surpassé cette année ! Félicitations à mes opposants, mais surtout à la Fondation Jean Lapointe qui a un impact positif dans la vie des jeunes. », mentionne M. Durocher.

Les invités ont donc eu la chance d’assister à un match de lutte unique opposant le duo formé de Jonathan « La Roca » Durocher et La Pulga Victor contre Jean-François « El Algoritmo » Renaud et Dru Onyx. En plus de divertir les invités, cet affrontement a permis aux deux lutteurs vedettes de recueillir 20 000$ pour la Fondation Jean Lapointe.

Un événement de cette ampleur serait impossible sans le partenaire ambassadeur La Banque Nationale, ainsi que les partenaires majeurs tels que Ninepoint, CI Investment, Goldman Sachs, BNY Mellon, Croesus, Jarislowsky Fraser, Fiera Capital, Groupe Sélection, JP Morgan Chase and Co et Montruso Bolton.

La Fondation remercie le comité d’affaires du Grand Festin d’huîtres, sans qui tout cela ne serait possible. Grâce au travail d’équipe d’André Champagne, de Chanelle Labrèche, d’Eva Verreault, de Guy Charron, de Jean Bureau, de Julie Roy, de Luc Paiement, de Pierre R. Brosseau et de Simon Lamarche, près d’un demi-million de dollars a été amassé.

La Fondation remercie également La Guilde Culinaire pour sa grande implication et sa générosité, Sid Lee pour leur folie et leur créativité, Creativ Nation pour leur passion et leur professionnalisme envers la Fondation, Cava Rose pour leur travail attentionné, ainsi que les 32 bénévoles pour leur dévouement.

En 35 ans d’existence, la Fondation Jean Lapointe est devenue le véritable chef de file de la lutte contre l’alcoolisme, la toxicomanie et les autres dépendances qui affectent la population. Elle soutient activement la Maison Jean Lapointe, reconnue aujourd’hui comme le centre par excellence de la réadaptation des toxicomanies, du jeu pathologique et de la prévention de ces problématiques au Québec. Elle mène en outre une mission de prévention d’alcool et de drogues chez plus de 80 000 adolescents du secondaire partout au Québec chaque année.