L’Opéra de Montréal tenait le 13 novembre dernier son troisième gala Talent, soulignant les auditions nationales de l’Atelier lyrique à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts.

La Presse

L’événement réunissait plus de 400 mélomanes et célébrait la relève lyrique canadienne. La soirée a permis d’amasser 360 000$ pour l’Opéra de Montréal et le programme de l’Atelier lyrique, soit 150 000$ de plus que l’année dernière.

Les dix finalistes des auditions nationales, sélectionnés parmi plus de 130 artistes à travers le pays, se disputaient l’une des cinq places disponibles au sein du programme d’artistes en résidence de l’Opéra de Montréal. Les artistes choisis seront connus dans les prochaines semaines.

Les finalistes étaient : Andrew Adridge, baryton (Toronto, ON), Jillian Bonner, mezzo-soprano (Saint John, NB), Sarah Dufresne, soprano (Burlington, ON), Sydney Frodsham, mezzo-soprano (Houston, TX), River Guard, tenor (Toronto, ON), Charlotte Siegel, soprano (Toronto, ON), Marcel Sokalski, baryton (London, ON), Jonah Spungin, baryton (Ottawa, ON), Caroline Stanczyk, soprano (Toronto, ON), et Lucie St-Martin, soprano (Gatineau, QC).

À la suite du vote du public, Stingray Musique a remis le Prix Étoiles Stingray, assorti d’une bourse de 3000$, à la soprano ontarienne Sarah Dufresne. Vanda Treiser a pour sa part remis une bourse de 1000$ à chacun des neuf autres finalistes, montant doublé spontanément par les coprésidents de l’événement, et offert conjointement par Banque Nationale et LCI Éducation.

La présence des nombreux partenaires à cet événement confirme sans équivoque l’importance que le milieu des affaires et le secteur culturel accordent à la philanthropie lyrique. L’Opéra de Montréal veut souligner la contribution des partenaires platine (la Fondation Azrieli, la Banque Nationale, LRDG inc., RBC, le Fonds de dotation Jacques Marchand, Alvin & Emmelle Segal, Elizabeth Wirth & Lucien Fauteux) ainsi que des partenaires or (Dentons, Desjardins, Réseau LCI Éduction, Groupe Petra et Yvon Lessard).

Le directeur général de l’Opéra de Montréal, Patrick Corrigan, a ajouté: "Le soutien et l'enthousiasme pour ce programme et nos jeunes artistes est tout simplement phénoménal. Nous sommes très fiers d'offrir cette vitrine aux futures étoiles lyriques canadiennes, puis que le talent au Canada est exceptionnel."

Étaient également présents Philippe Papineau, représentant de Stingray, et Chantal Lambert, directrice de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal.

Cette soirée offrait le champagne et l’arrivée sur le tapis rouge, un récital des plus beaux airs d’opéra par les finalistes, un cocktail, ainsi qu’un dîner sur scène dans les décors de Lucia di Lammermoor avec spectacle des membres actuels de l’Atelier lyrique.

Les artistes en résidence de l’Atelier lyrique sont parmi les rares privilégiés du milieu opératique canadien à profiter d’un tremplin de perfectionnement professionnel au sein même de l’Opéra de Montréal. Cette saison, dix chanteurs et deux pianistes-chefs de chant suivent un programme établi sur mesure pour chacun d’entre eux afin d'assurer l'épanouissement de leur plein potentiel et d’encourager leur autonomie et leur leadership. Depuis sa création en 1984, l’Atelier a contribué au développement de plus de 200 artistes, qui font aujourd’hui carrière à travers le monde : Julie Boulianne, Etienne Dupuis, Marianne Fiset, Marc Hervieux, Marie-Josée Lord et Michèle Losier, pour ne nommer que ceux-là.

Bien ancré à Montréal, aux confluents des cultures nord-américaine et européenne, l’Opéra de Montréal agit comme catalyseur de la créativité artistique de la ville et célèbre le riche héritage vocal québécois et canadien, en faisant vivre l’opéra dans tout ce qu’il a de plus diversifié et audacieux. Des grands canons du répertoire lyrique à de nouvelles œuvres d’ici et d’ailleurs, en passant par son programme de perfectionnement pour les meilleurs jeunes chanteurs canadiens et son engagement fort dans la communauté et dans l’éducation, l’Opéra de Montréal propose des événements lyriques inoubliables.