Épaulés par des collègues du Guatemala, des employés de Telus à Montréal ont amassé 50 000$ et effectué 1000 heures de bénévolat pour appuyer Le Phare Enfants et Familles.

La Presse

La mission de l’organisme est d’offrir aux enfants nécessitant des soins palliatifs pédiatriques l’ensemble des soins et services, tout au long de leur vie, et offrir à leur famille, accompagnement, répit et suivi de deuil.

D’avril à juillet 2019, les 200 membres de l’équipe des centres de contacts pour services résidentiels ont retroussé leurs manches afin de revitaliser les locaux de la Maison André-Gratton du Phare, la première maison de soins palliatifs pédiatriques au Québec.

Les bénévoles de Telus ont entrepris le réaménagement et la décoration des 12 chambres d’enfants, de la salle de musique et de la chambre des parents. Sous la thématique de l’océan, ils ont appliqué des couleurs vives aux teintes de la mer, des autocollants muraux et des photographies afin d’égayer les murs. Ils ont également conclu des partenariats et collecté une valeur de 35 000$ en meubles, matériaux et textiles.

Le bilan a été annoncé le 27 septembre dernier. Étaient notamment présents à l’annonce Kathleen Howard et Frédéric Le Pailleur, de l’équipe des centres de contacts pour services résidentiels de Telus, et Stéphanie Dionne, directrice des services administratifs au Phare Enfants et Familles.

Cette année, Telus a annoncé qu’elle était #LentrepriseLaPlusGénéreuse. Depuis 2000, la valeur de l’aide apportée par l’entreprise à divers organismes de bienfaisance canadiens atteint 1,2 milliard de dollars. Cette aide a notamment pris la forme de 682 millions de dollars de dons et de 10 millions d’heures de bénévolat.