La Fondation de l'Université du Québec à Montréal (UQAM) a annoncé le 21 mai dernier la contribution de la Fondation familiale Trottier à l'Université et à sa Fondation, par un nouveau programme de bourses à l'Université qui vise à soutenir les étudiants en sciences aux trois cycles d'études.

LA PRESSE

Un fonds de 500 000$ permettra l'octroi de ces onze bourses à partir de l'année universitaire 2019-2020. Ce don s'inscrit dans la campagne majeure 100 millions d'idées de la Fondation de l'UQAM. 

« La Fondation familiale Trottier est fière de s'associer à l'UQAM pour favoriser l'accès aux études en sciences, technologies, ingénierie et mathématiques (STIM), et appuyer l'excellence dans ces disciplines. Reconnaissant aussi les efforts de l'UQAM en matière d'investissement responsable, la Fondation Trottier est particulièrement heureuse de fournir ce soutien sous forme d'une dotation de 500 000$. Chaque année, cet investissement financera onze bourses dans diverses disciplines des STIM, et aidera les étudiants de l'UQAM à développer les compétences nécessaires pour faire face aux problèmes urgents de notre société, tels que le changement climatique et ceux que l'on observe en sciences naturelles », ajoute Eric St-Pierre, directeur général de la Fondation familiale Trottier.

Ces étudiants de l'UQAM qui bénéficieront de ce soutien financier proviennent des programmes suivants : baccalauréat en biologie en apprentissage par problèmes (deux bourses) et en sciences naturelles appliquées à l'environnement (trois bourses); maîtrise en gestion durable des écosystèmes forestiers (deux bourses) et en sciences de la Terre (deux bourses); et doctorat en sciences de l'environnement (une bourse) et en sciences de la Terre et de l'atmosphère (une bourse).

Le doyen de la Faculté des sciences de l'UQAM, Normand Séguin, et le directeur général de la Fondation de l'UQAM, Pierre Bélanger, tiennent à remercier la Fondation familiale Trottier pour cette contribution significative à l'enseignement universitaire et particulièrement, pour le soutien qu'il apporte directement aux étudiants. « Cette aide financière contribuera à leur permettre d'assumer leur futur rôle d'acteurs de premier plan dans le domaine scientifique. C'est un honneur pour l'UQAM de pouvoir compter sur l'appui de cette grande famille de philanthropes, autre exemple de leur approche novatrice en matière de soutien à la relève scientifique. Ce geste de la Fondation familiale Trottier envers l'UQAM et ses étudiants est vraiment à l'image de la préoccupation que ce formidable pionnier et amoureux des sciences, Lorne Trottier, d'encourager et motiver les jeunes, et de promouvoir l'accessibilité au savoir. »

Était également présent Nicolas Dedek, directeur du développement philanthropique, Fondation de l'UQAM.

Créée en 2000, la Fondation familiale Trottier a la mission de soutenir les organisations qui travaillent à l'avancement de la recherche scientifique, la promotion de l'éducation, favoriser l'amélioration de la santé, la protection de l'environnement et l'atténuation du changement climatique. Elle s'efforce de catalyser et suivre les innovations transformatrices, créer des collaborations intersectorielles, et prendre des risques que d'autres évitent. 

Créée le 9 avril 1969, l'Université du Québec à Montréal (UQAM) compte plus de 260 000 diplômés. L'UQAM est une université publique de langue française dont le rayonnement est international. L'originalité et les caractéristiques propres de ses quelque 300 programmes, dont plusieurs inédits dès sa fondation, ses activités de recherche ancrées dans les préoccupations sociales, et ses innovations en création ont contribué à bâtir sa réputation. Située au coeur de Montréal, l'UQAM accueille près de 39 000 étudiants.

La campagne 100 millions d'idées de l'UQAM est la plus grande campagne de financement de l'histoire de l'Université et de sa Fondation, qui ont pour objectif de recueillir 100 millions de dollars. Cette campagne, dont le but est d'aider l'UQAM à concrétiser ses ambitieux projets, vise à donner à ses enseignants, ses étudiants et ses chercheurs les moyens d'explorer et de réaliser leurs initiatives pour propulser l'Université vers le XXIe siècle.