Plus de 400 personnes étaient réunies le 24 octobre dernier pour le Gala de la santé relationnelle de La rue des Femmes (LrdF), qui s'est déroulé à la salle de réception Le Madison, à Saint-Léonard.

Publié le 5 nov. 2018
LA PRESSE

Cette soirée-bénéfice, sous la présidence d'honneur de Stéphanie Binette, chef de la direction marketing de L'Oréal Canada, et animée par Marie Doyon, présidente de TACcom, a permis d'amasser plus de 192 000$ au bénéfice de la Fondation La rue des Femmes (FLRDF). Il s'agit d'un succès sans précédent.Sur le thème Des visages, des vies, ce Gala donnait une voix à des femmes itinérantes qui ont bénéficié de soins en santé relationnelle : des soins qui permettent à ces femmes de s'en sortir et de retrouver une vie normale.

Des témoignages ont été lus, notamment, par Catherine Proulx-Lemay, comédienne et porte-parole de l'organisme, pour illustrer la vie quotidienne dans les trois maisons d'hébergement de LrdF.

De son côté, Alexandre Taillefer a salué l'approche relationnelle développée par La rue des Femmes, et rappelé que les contributions de l'État et les généreux dons des citoyens et des entreprises qui sont faits à l'organisme représentent un excellent investissement.

La fondatrice, Léonie Couture, C.M., C.Q., a mis en valeur le travail réalisé par les travailleuses de La rue des Femmes. Ce lien de confiance est essentiel pour la guérison des participantes et leur épanouissement. Léonie Couture a rappelé que les visages et les vies présentés dans la grande mosaïque de La rue des Femmes sont aussi ceux de toutes et tous, car la santé relationnelle est universelle.

La soirée incluait une prestation musicale de Stéphanie St-Jean, gagnante de La Voix, édition 2016. L'événement fut l'occasion de remercier les partenaires du Gala (Michelin, Accenture, Power Corporation et Bridgestone), la porte-parole, Catherine Proulx-Lemay, L'Oréal Canada, TACcom, les bénévoles, les artistes et l'équipe, pour leur contribution.

Étaient également présents Julie Pouliot, directrice, performance et mobilisation chez Énergir, présidente du conseil d'administration de l'organisme La rue des Femmes; Isabelle Randez, directrice, engagement consommateur de L'Oréal Canada; et Alain Dumas, associé principal, SPB Psychologie organisationnelle, président du conseil d'administration de la Fondation La rue des Femmes.

La rue des Femmes, c'est : plus de 1 000 femmes accueillies et soignées annuellement; un centre de recherche et de formation en santé relationnelle; l'empowerment, l'art, la chorale, l'écriture, le théâtre, le yoga, au service de la guérison.

Pour faire la différence dans la vie de ces femmes, il est possible de faire un don en argent, des dons matériels, du bénévolat et d'offrir des commandites de services.